ZOO

2 Amies pour la vie - T2 : Malade de... jalousie ! (Mai 2015)

couverture de l'album Malade de... jalousie !

Série : 2 Amies pour la vieTome : 2/2Éditeur : Flammarion

Scénario : Anne-Marie PolDessin : Isabelle Maroger

Genres : Récit de vie

Public : De 6 à 8 ans

Prix : 6.30€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

Malade de… jalousie est le deuxième tome de la série Deux amies pour la vie paru aux éditions Castor Poche. Un roman jeunesse simple, instructif et bien ciblé.

Deux amies pour la vie est une série de petits romans agrémentés de nombreuses illustrations. Cléo vit avec sa maman, gardienne d’immeuble. Sa meilleure amie, Chloé, habite avec ses parents quelques étages au-dessus. Les deux petites filles de 10 ans ont tout pour être les meilleures amies du monde. Quel est donc alors ce sentiment étrange et nouveau que ressent Cléo à chaque fois qu’elle voit Chloé ? Pourquoi ne peut-être pas s’empêcher de se comparer à sa meilleure amie au point d’en tomber physiquement malade ?

Le texte de ce petit roman est fluide et très adapté aux jeunes lecteurs. L’auteur parle intelligemment de la thématique de l’amitié et aborde dans ce second volet un aspect plus honteux et plus rarement abordé : la jalousie. Elle permet de poser des mots sur un sentiment courant et d’expliquer grâce à des dialogues simples mais efficaces pourquoi la jalousie et comment la dépasser.

Les illustrations dynamiques et expressives accentuent l’empathie ressentie pour Cléo. Les décors sont parfois simplement esquissés au trait, les personnages aux couleurs vives, s’en détachent pour mieux emporter le lecteur à leur suite. Beaucoup de fraîcheur se dégage de l’ensemble.

Ce roman est abordable dès huit ans. Sa lecture est très agréable et le sujet traité avec simplicité mais efficacité. Même si une petite morale conclut le roman, l’auteur sait éviter tout jugement et propose des pistes au lecteur pour comprendre des sentiments courants et les affronter.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants