ZOO

Algérie, été 62 (Septembre 2013)

couverture de l'album Algérie, été 62

Éditeur : La Boîte à Bulles

Scénario : Fawzi BrachemiDessin : Fawzi Brachemi

Collection : Contre Cœur

Genres : Documentaire BD, Historique

Public : À partir de 16 ans

Prix : 18.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

2.5

Eté 1962. A Oran, l’indépendance de l’Algérie vient d’être annoncée. Le peuple est en liesse, mais la joie est de courte durée. Les différents partis politiques tirent la couverture à eux et les européens vivants encore sur place sont massacrés. Trahison, Algérie, été 62, offre un récit instructif sur cette période de l'histoire bien souvent méconnue.

Fawi Brachemi a 12 ans quand l’Algérie cesse d’être française. Avec ses yeux d'enfants, il observe les guerres intestines qui déchirent son pays. OAS, FLN, GPRA... Tous les partis politiques s'affrontent pour prendre les rênes du pouvoir. En revenant sur son passé, l’auteur propose un récit de cette période agitée à la fois autobiographique et historique.

Il faudra au lecteur qui ne connaît pas cette période de l'Histoire un peu de volonté pour entrer dans le récit complexe, peuplé d'acronymes et de personnalités politiques. Mais sa persévérance se verra récompensée : cet album est pensé pour apprendre au lecteur les tenants et les aboutissants de l’indépendance. Dans un soucis de clareté, de nombreuses notes de bas de page aident à la compréhension des différentes situations et un dossier d’une douzaine de pages parachève l’album. Il permettra aux plus intéressés d’en apprendre plus sur les différents mouvements politiques et sur les personnages historiques de cette époque.

Seul bémol, si le récit est incontestablement intéressant, le dessin ne suit pas toujours. Parfois simpliste, avec des tons pastels, il est malheureusement un peu trop figé, ce qui ne confère pas à certains passages la profondeur qu’ils mériteraient.

Fawi Brachemi offre ici un récit passionnant, malheureusement un peu hermétique pour le novice. L'occasion, aussi, d'en apprendre plus sur cette période trouble qu'a été l'indépendance de l'Algérie.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants