ZOO

Lueur de nuit

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.3 pour 6 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

6 Critiques Presse

note de la critique

Avec Lueur de nuit, O. G. Boiscommun pose un nouveau jalon dans une oeuvre d’une parfaite cohérence.

note de la critique

La chandelle merveilleuse

Si l'histoire nuancée et sensible se lit peut-être un peu rapidement, les planches aux grandes images sont somptueuses, sublimées par la chaleur de la couleur directe, et emportent le lecteur au coeur de l'univers fantastique rêvé par l'auteur.

note de la critique

Trois orphelins, voleurs occasionnels, se réfugient dans une maison abandonnée. Et si la maison était bien hantée et le domaine maudit ? Lueur de nuit narre leur nuit de frayeur. Il s’inscrit dans une tradition de récit fantastique et peine à renouveler le genre.

note de la critique

Trois enfants des rues échappent à la police en se réfugiant dans un château mystérieux. Un one shot onirique et plein de magie par un dessinateur talentueux.

note de la critique

Quand se situe cette histoire? Fin XIXe siècle sans doute si l'on en croit l'argot parlé par les 3 enfants des rues. Le vie était dure pour les orphelins à cette époque, mais tous n'avaient pas les dons magiques de Joshua... à moins que ce ne soit sa bougie qui provoque tout cela. Cet album évoque la difficulté de vivre sans ceux que l'on aime et comment ce deuil peut entrainer celui qui souffre aux confins de la folie. Phénomènes réels ou hallucinations entrainent Martin, Émile et Gabrielle dans un univers terrifiant jusqu'à ce que Gabrielle propose son amitié à [...]

note de la critique

Lueur de nuit, Boiscommun charmes et sortilèges

Olivier Boiscommun est revenu. Son dernier album, Lueur de nuit (Glénat) est une sorte de retour aux sources. L’auteur du Livre de Jack, du Livre de Sam et d’Anges a signé une œuvre tendre qui lui ressemble beaucoup.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (2)

note de la critique de SuperMax

Lueur de nuit, one-shot, se situe entre le conte populaire et le roman fantastique, comme la plupart des albums d'Olivier Bois-commun. L'originalité du scénario fait mouche pour cet album, la narration est parfaite... un très bon moment de lecture

Posté le 07/11/2013 à 17h36

note de la critique de L'historien

4 enfants sont entrainés dans un voyage fantastique qui leur permettra de combattre leurs angoisses, leurs doutes, leur mal de vivre. Un one-shot explosif d'imagination.

Posté le 01/11/2013 à 18h58