ZOO

Lueur de nuit (Octobre 2013)

couverture de l'album Lueur de nuit

Éditeur : Glénat BD

Scénario : Olivier BoiscommunDessin : Olivier BoiscommunColoriste : Olivier Boiscommun

Collection : Grafica

Genres : Fantastique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 14.95€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

2.5

Dessin

3.5

Trois orphelins, voleurs occasionnels, se réfugient dans une maison abandonnée. Et si le policier qui les poursuivait avait raison ? Si la maison était bien hantée et le domaine maudit ? Le one-shot Lueur de nuit narre leur nuit de frayeur. Il s’inscrit dans une tradition de récit fantastique et peine à renouveler le genre.

Le récit s’ouvre sur un enfant qui perd ses parents en pleine mer, une bougie à la main. Sa bougie ne doit surtout pas s’éteindre. Les trois orphelins retrouvent cet enfant dans la maison hantée. Qui est-il ? Pourquoi se trouve-t-il là et quels sont ces mystérieux phénomènes dont il semble la source ?

Lueur de nuit se lit sans problème mais sa fin est attendue. Il se dégage un certain ennui de ce récit fantastique convenu à la poésie poussive. En outre, le parler argotique et typique des enfants donne une tonalité artificielle à l’histoire au lieu de la servir.

Les ambiances doivent beaucoup aux couleurs directes. Les tons sont nuancés, le travail maîtrisé, une réelle virtuosité s’en dégage. Pourtant la façon dont le contour des personnages en premier plan se détache du fond semble incongrue et finit par amener un problème d’homogénéité. Les décors en deviennent parfois étouffants.

Lueur de nuit est une bande dessinée qui à première vue donne envie mais s’avère décevante. Le graphisme est attirant mais, au final, l’album paraît un peu lourd et banal.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (2)

note de la critique de SuperMax

Lueur de nuit, one-shot, se situe entre le conte populaire et le roman fantastique, comme la plupart des albums d'Olivier Bois-commun. L'originalité du scénario fait mouche pour cet album, la narration est parfaite... un très bon moment de lecture

Posté le 07/11/2013 à 17h36

note de la critique de L'historien

4 enfants sont entrainés dans un voyage fantastique qui leur permettra de combattre leurs angoisses, leurs doutes, leur mal de vivre. Un one-shot explosif d'imagination.

Posté le 01/11/2013 à 18h58