ZOO

Rêves syncopés

couverture de l'album Rêves syncopés

Éditeur : Dargaud

Scénario : Mathilde RamadierDessin : Laurent BonneauColoriste : Laurent Bonneau

Genres : Documentaire BD

Public : À partir de 16 ans

Prix : 19.99€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

3.5

Dessin

4.0

Et si la musique pouvait s’exprimer sur papier glacé ? S’il était possible d’imprimer le rythme ondulé de l’acid house, de la techno ? Alors Rêves syncopés, de Mathide Ramadier et Laurent Bonneau, serait probablement ce qui s’en approche le plus.

Rêves syncopés est autant une biographie, celle de Laurent Garnier, célèbre DJ et producteur d’électro, qu’un hommage à un genre musical qui fût longtemps décrié. En accompagnant le DJ à travers son apprentissage de la musique électro, on (re)découvre avec lui l’ambiance propre aux boîtes de nuit, aux corps qui vivent le son. On file à travers les grandes villes qui ont bercé la naissance de cette musique : Manchester, Détroit, Paris, Berlin… Croisant les nombreux DJ qui ont peuplé la vie du musicien.

L’exploit de Rêves syncopés est de parvenir à parler de musique sans nous donner à entendre un seul son. Ici pas de bulles, le texte signé Mathilde Ramadier a le droit à ses propres cases, colorées, acolées au dessin vif et souvent monochrome de Laurent Bonneau. La découpe des mots, des cases, impose son propre style de lecture, comme pour mieux rappeler le rythme parfois haché de la techno. Jusqu’à ce que dialogues et dessins s’entremêlent, fusionnés.

Rêves syncopés est un bel exercice de style, plutôt réussi. Le dessin de Laurent Bonneau accompagne bien le genre musical qu’il dessine, rendant à merveille l’ambiance propre aux boîtes de nuit. Le texte, bien ciselé, se charge, lui, de raconter l’histoire… Et lire cette biographie de Laurent Garnier, c’est vivre un peu la naissance d’un genre musical.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants