ZOO

Dessinateurs de presse

couverture de l'album Dessinateurs de presse

Éditeur : Glénat BD

Scénario : Numa SadoulDessin : Numa Sadoul

Collection : Hors Collection

Genres : Documentaire BD, Humour

Public : Tout public

Prix : 25.50€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

0.0

Dessin

0.0

Le journaliste Numa Sadoul a rencontré huit pointures du dessin de presse. Huit coups de crayon incisifs qui pourfendent les travers de la vie contemporaine et de nos sociétés. Une fiche de présentation à l'image de chacun et des anecdotes sur Cabu, Wolinski, Willem, Charb, Pétillon composent ce livre d'entretien peuplé de dessins.

Réunir dans un livre petit format, donc transportable à souhait, les dessinateurs qui ont fait et continuent de faire les beaux jours du dessin de presse, évidemment satirique et politique, c'est la brillante idée qu'a eue le journaliste Numa Sadoul. Il a rencontré les plus grands noms du genre, en France et en Belgique.

De l'incontournable Wolinski au féroce Willem, Grand prix d'Angoulême 2013, de l'incisif Cabu en passant par l'inclassable Luz, du rugueux Siné à la fraîcheur de Charb via Kroll et Pétillon le Breton, ce petit bouquin en dit long sur cette profession souvent mal connue et pas toujours bien considérée du grand public.

Pourtant, tous ces croqueurs de nos humeurs, souvent les plus noires, jouent un rôle clé dans la presse, qu'elle soit alternative ou plus institutionnelle. On suit la patte de ces égratigneurs de politiques de la Une du Canard enchaîné et du Monde jusqu'aux épopées de l'âge d'or du genre, période Hara-Kiri mais aussi les débuts de Charlie Hebdo. Au-delà des entretiens menés avec la décontraction et la liberté de parole qui s'impose en les présences de ces Messieurs, l'intérêt réside aussi dans la sélection de dessins et les anecdotes sur les parcours de papier et de crayons de leurs auteurs.

Pour chacun d'entre eux, l'auteur du livre propose une fiche façon carte d'identité, une longue interview et bien sûr, leur raison d'être et notre envie de les lire : leurs délicieux crobards.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants