ZOO

Encyclopédie des petits moments chiants

couverture de l'album Encyclopédie des petits moments chiants

Éditeur : Delcourt

Scénario : KekDessin : Kek

Collection : Shampooing

Prix : 9.95€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Bravez, si vous l'osez, l'avertissement de la préface qui vous promet le pire à la lecture de cet ouvrage. Car en fait de grands malheurs, ce sont de bonnes tranches de rires qui vous attendent !

Ils sont là, partout, tout le temps, à pourrir le quotidien des honnêtes gens : les petits moments chiants. Opportunistes et sournois, les PMC sont protéiformes et peuvent par exemple s'incarner en personne qui vous pose une question pile au moment crucial du film. Mais aussi en pommeau de douche farceur qui vous dégouline un filet d'eau froide dans le dos quand vous sortez de la douche ou encore en fauteuil qui imite parfaitement le son d'une grosse flatulence quand vous vous asseyez dessus (évidemment, personne ne vous croira quand vous essaierez de défendre votre dignité en accusant le dit fauteuil...). Bref, les PMC sont multiples et s'attaquent à tous, tous les jours.

La liste des moments plus ou moins chiants (mais plutôt plus) dressée dans ce petit album n'est pas exhaustive, mais déjà pas mal étoffée et bien sûr universelle. Ces petites fourberies du quotidien sont parfaitement observées : pas une situation décrite pour laquelle on ne se dit pas « Raaah mais ouais, mais c'est trop chiant ça ! ». Et pour une fois qu'on peut en rigoler plutôt que de râler bruyamment ou de maudire intérieurement l'existence, on aurait tort de s'en priver !

Pour illustrer les PMC, Kek met de nouveau en scène son personnage de grand blond aux bras mous, déjà croisé dans Virginie ou Les Années collège. Ses expressions et celles des personnages autour de lui sont toujours aussi bien croquées, sous un trait simple et faussement naïf.

Vous cherchez encore une bonne raison de lire cette encyclopédie ? En voilà trois : c'est drôle, c'est drôle et c'est drôle. Que demander de plus ?

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants