ZOO

Sasha - Survivre au collège ! (Mai 2014)

couverture de l'album Sasha - Survivre au collège !

Éditeur : Vents d'Ouest

Scénario : YatuuDessin : Yatuu

Collection : Humour

Genres : Humour

Public : À partir de 12 ans

Prix : 9.99€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 2.0

Scénario

2.0

Dessin

1.5

Sasha, survivre au collège ! est le quatrième album de Yatuu, publié aux éditions Vents d’Ouest. Après le monde du travail, elle s’en prend cette fois-ci à l’univers scolaire avec un album mitigé.

Sasha est un garçon manqué, doué de répartie et d’un sang froid certain, qui dissimule sa chevelure rousse sous une casquette. La rentrée des classes signifie pour elle, brimade et harcèlement. Entre une mère peu compréhensive à la féminité exacerbée et des camarades de classe plus proches du tueur en série sous ecstasy que de l’élève sage, Sasha se débat pour survivre sous un flot d’insultes et le lecteur lui, sous une montagne de clichés.

Le sujet, soit le harcèlement scolaire, est riche et permettait d’ouvrir des débats, des discussions, d’offrir un point de vue et d'aider à mieux comprendre ce milieu et ses dérives. Pourtant ici, les lieux communs ne sont jamais loin et le récit stagne rapidement. L’ensemble est décousu ce qui ne facilite pas non plus la lecture. Les fautes d’orthographe, qui ponctuent régulièrement le récit, ne font qu’accroître l’impression d’un album écrit trop rapidement.

Le dessin, approximatif et incertain, accentue l’impression de rapidité. Le découpage confus n’aide pas. L’accumulation de tics graphiques manga mal intégrés va de pair avec les clichés scolaires et sature rapidement la lecture.

En dépit d’un personnage dynamique et d’un sujet porteur, Sacha, survivre au collège ! lasse rapidement. Son récit fragile et son graphisme peu assuré le font passer à côté de son propos. L’album est donc à réserver aux fans de Yatuu, ce qui est dommage, car le sujet sociétal aurait pu toucher plus largement.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants