ZOO

Les Vestiaires (Mai 2014)

couverture de l'album Les Vestiaires

Éditeur : La Boîte à Bulles

Scénario : Timothé Le BoucherDessin : Timothé Le Boucher

Genres : Récit de vie

Public : Tout public

Prix : 20.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Mettez douze adolescents dans un vestiaire de sport et suivez au fur et à mesure de l’année l’évolution de leur comportement. Avec ces douze garçons qui ne peuvent rien se cacher les uns aux autres s’ouvre tout un pan de la société adolescente. Et c’est explosif !

Le vestiaire neuf du collège sera le lieu d’observation sans détour ni voyeurisme, du fonctionnement d’un groupe de garçon de 14-15 ans. Tout va être abordé avec finesse, de la relation à la nudité, au regard de chacun, et à la sexualité sur fond de hiérarchie au sein du groupe, établie en fonction du physique, des marques portées ou de la manière d’être.

Ce lieu particulier va exacerber les tensions au point de nous faire passer d’un sentiment de nostalgie amusée à une gêne, une inquiétude puis à une atmosphère oppressante où tout peut déraper. Il fait redécouvrir à quel point les ados peuvent être à la fois émouvants, stupides, cruels et généreux. Lorsqu’on réalise ce qui est en train de passer, c’est trop tard : les choses sont déjà allées loin.

Ce récit poignant et juste est servi par un dessin à la ligne claire, sans fioriture. Timothé Le Boucher a su faire confiance à ses personnages. Son trait, véritable réussite, n’a gardé que l’essence de chacun d’eux. L’excellente trouvaille supplémentaire se situe dans les cases où on découvre ce qui se passe à l’extérieur à travers le verre flouté des vitres du vestiaire. Un effet pictural se dégage de ces pages, en parfaite adéquation avec le scénario.

Cet excellent album, à la limite du documentaire, rappelle que les rôles qu’on s’assigne ne sont jamais définitifs et que la notion d’acceptation est primordiale dans certains cas. A la fin de la lecture, vous vous demanderez si vous êtes vraiment prêt à revivre ces années de vestiaires…

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (2)

Ce commentaire m'a fait sourire. Ne m'en veuillez pas. Mais cela fait si longtemps que mes années collège sont passées, et c'était si plaisant.

Posté le 29/07/2014 à 15h17

Ct super mais sa ma pas donner envie de rentré au college en septembre lol

Posté le 27/07/2014 à 00h35