ZOO

La journée de Miglou

couverture de l'album La journée de Miglou

Éditeur : L'école des loisirs

Scénario : William BeeDessin : William Bee

Genres : Aventure

Public : De 3 à 5 ans

Prix : 14.50€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.0

Dessin

5.0

Miglou, ce charmant toutou, vit une folle journée ! À l’heure où abondent les albums d’observation de type Où est Charlie ?, l’anglais William Bee nous livre une prouesse graphique alléchante, un peu desservie par la complexité des consignes, potentiels obstacles à l’amusement espéré avec un tel ouvrage.

La journée de Miglou est bien remplie ! Topville est une ville dynamique, animée d’un joyeux brouhaha d’activité. L’atmosphère y est rassurante et bienveillante : chacun œuvre dans son domaine, pour une communauté solide et bien construite. Miglou y connaît tout le monde et tout le monde le connaît. Au fil de son parcours, il apporte son aide, reçoit des récompenses, participe à des jeux ou activités, partage un thé…

Un mot pour qualifier cet album d’observation : la profusion. Les doubles pages d’observation alternent avec des doubles pages de récit permettant au lecteur de se reposer un peu entre deux parties intenses… En effet, la complexité de la recherche est renforcée par la nécessité, pour répondre aux consignes, de maîtriser l’ensemble des prénoms des 72 personnages ! Une tâche impossible qui oblige alors le lecteur à d’incessants allers-retours aux premières pages de l’album.

Le dessin stylisé, cerné de noir et très coloré, est terriblement séduisant pour les plus jeunes ! Il évoque un jeu. Par ailleurs, l’auteur a intégré son avatar dans le livre-jeu ; une preuve d’autodérision qui rend l’ouvrage encore plus sympathique. Esthétiquement, c’est un album amusant et ludique, plutôt distrayant. Dommage que la finition du papier soit si brillante ; les faux jours gênent la recherche des éléments...

La Journée de Miglou est un album récréatif. Malgré quelques frustrations quant à la difficulté de recherche, les plus jeunes se laisseront charmer par cette apparence de jouet. Pour les plus courageux, une double page de jeux d’observation clôt l’ouvrage, en revenant sur l’ensemble des images du livre. Et c’est reparti !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants