ZOO

The Four Roses

couverture de l'album The Four Roses

Éditeur : Futuropolis

Scénario : BaruDessin : Jano

Genres : Récit de vie

Public : À partir de 12 ans

Prix : 20.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

The Four Roses est un récit tout en finesse sur la famille, les États-Unis et le voyage, mais surtout sur le blues, le rockabilly et les fender 67… Bref, de l’or en planches !

Il s’agit parfois d’un petit hasard, pas très heureux, pour qu’une grande aventure commence. En l’occurrence, c’est quand la tante de Jérémie décède que l’aventure se met en branle. Elle prend la forme d’un 45 tours génial et inconnu dédicacé à cette tante suivie d’une adresse aux États-Unis ! Jérémie et son frère Gilou partent donc vers des péripéties musicales aux pays du rockab’ et des grosses voitures.

C’est le début d’une aventure riche en couleur et en musique. Rares sont les BD qui jouent autant sur le franchissement des frontières. Cette BD s’écoute autant qu’elle se lit. La faute au 45 tours fourni avec cette histoire ? Pas faux, mais pas que… La musique est aussi centrale que le dessin et que dans l’histoire. Baru pousse le vice jusqu’à interpeller directement le lecteur pour lui proposer une chanson. Il en ressort qu’on lit cette BD en sifflotant gaiement et ce même quand on a fini d’écouter le disque.

Le dessin porte la marque d’un grand maître. Ceux qui connaissent Jano vont être ravis de le retrouver au meilleur de sa forme tandis que les « chanceux » qui ne connaissent pas ce nom vont pouvoir découvrir ce dessinateur de talent. Sous couvert d’animaux, il dépeint notre monde avec un humour et un sens du détail ravageur.

The Four Roses tombe comme un pavé de rock dans une mare trop calme et ça fait du bien. Une BD qui fait danser, chanter et surtout sourire !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants