ZOO

Tu dors pas, Petit Ours ?

couverture de l'album Tu dors pas, Petit Ours ?

Éditeur : L'école des loisirs

Scénario : Martin WaddellDessin : Barbara Firth

Genres : Aventure

Public : De 3 à 8 ans

Prix : 11.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

3.0

Un petit ours qui ne veut pas tellement dormir et un grand ours très patient sont les héros de ce mini pop-up au dessin tout doux. Des personnages et un thème ô combien classiques, pour apprendre à apprivoiser sa peur du noir.

Petit Ours ne peut pas dormir, il fait trop sombre et il a trop peur. Grand Ours aimerait le rassurer (et aussi avoir un peu la paix)... Mais toutes ses lanternes n'y changent rien, Petit Ours ne parvient toujours pas à trouver le sommeil tandis que Grand Ours désespère de terminer son livre. Comme aucune lumière ne peut suffire à éclairer la nuit, Grand Ours prend son petit insomniaque dans les bras, et l'emmène dehors découvrir ce noir qui le terrifie.

La peur du noir est courante, maintes fois traités dans la littérature enfantine. Ici, elle est abordée très simplement. L'histoire est naïve, facilement compréhensible pour les plus petits. De même, les auteurs font appel à des personnages bien connus et immédiatement identifiables, figures emblématiques des contes. Le dessin, lui aussi très classique, révèle un trait doux et clair caractéristique de l'illustration jeunesse réaliste.

Si ce petit album ne brille pas par son originalité, il permet toutefois à l'enfant de se confronter à une angoisse qu'il connaît forcément, la peur du noir et, au-delà, celle de la difficile transition de la veille au sommeil. Ici, l'adulte représenté par Grand Ours est complètement bienveillant : jamais il ne perd patience ni ne se fâche. Au contraire, il écoute, rassure et donne les clés pour identifier et relativiser sa peur. L'enfant comprend alors que la nuit n'est pas synonyme de danger, et peut lui aussi s'endormir apaisé.

Cet album sans surprise si ce n'est son format pop-up qui apporte un peu de relief à l'illustration, ne révolutionne rien. Mais la recette a fait ses preuves et reste toujours efficace pour les jeunes lecteurs.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants