ZOO

Où est la paire ? (Août 2015)

couverture de l'album Où est la paire ?

Éditeur : Casterman

Scénario : Britta TeckentrupDessin : Britta Teckentrup

Public : De 3 à 5 ans

Prix : 12.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

4.0

Dessin

5.0

Après le fantastique Un intrus s'est perdu, les éditions Casterman publient un second très beau livre-jeu de Britta Teckentrup. On est toujours aussi fan !

Il ne suffit pas d'admirer les superbes dessins, ni de s'amuser des rimes chantantes du texte, non non non. La mission est plus complexe. Si le précédent opus nous invitait à retrouver un intrus bien camouflé parmi ses congénères, celui-ci nous défie de trouver les paires. En effet, parmi ces dizaines d'espèces animales aux pelages et plumages chatoyants mais tous différents, se cachent quelques paires de clones.

Quel bonheur de plonger tête la première dans les pages colorées de ce livre pour y croiser des loutres moustachues, des scarabées bariolés, des caméléons paresseux, des écureuils gourmands, des yacks en troupeaux... Et bien sûr, leurs jumeaux ! Ces espèces et bien d'autres défilent tout au long du livre, avant de se rejoindre dans une double page finale qui les réunit toutes, pour le plus grand plaisir des yeux !

La si jolie couverture de l'album justifierait presque à elle seule tous les compliments. On est donc encore plus ravi de constater que les illustrations intérieures sont tout aussi réussies.

Cette fois encore, Britta Teckentrup livre un album jeunesse au graphisme somptueux, à la fois élégant et enfantin. Le trait, les couleurs, chaque petit détail : tout est superbement réalisé. Les textes sont eux aussi emprunts de malice et de poésie, véritable invitation au jeu. Mais dénicher la paire n'est pas toujours évident, il faudra une pincée de patience et un moment d'observation attentive avant de repérer ces sosies. Ainsi, on y trouvera son compte à tout âge.

S'il fallait tout de même chercher et trouver la petite bête (pour coller au thème !), on pourrait regretter le format qu'on souhaiterait plus grand pour apprécier encore davantage ces belles illustrations...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants