ZOO

Trashed (Septembre 2015)

couverture de l'album Trashed

Éditeur : Cà et là

Scénario : Derf BackderfDessin : Derf Backderf

Genres : Humour

Public : À partir de 12 ans

Prix : 22.00€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist

Le résumé de l'album

A 21 ans, J. B. se retrouve coincé de nouveau chez ses parents, dans un patelin du fin fond de l’Ohio. Il vient d’arrêter la fac et doit absolument trouver un travail pour ne plus avoir sa mère sur le dos en permanence. Suite à une annonce providentielle, il est engagé comme éboueur contractuel et est bientôt rejoint par Mike, un ancien copain de lycée. Ensemble, ils vont découvrir les joies du métier, se confronter aux habitants les plus dérangés de la ville, aux éboueurs de longue date, aux chiens errants et aux sacs poubelles mal fermés. Pendant une longue année, ils devront faire leur tournée quotidienne sous la pluie, la neige ou sous un soleil de plomb, persécutés en permanence par leur chef, l’infâme Will E.

Après Mon ami Dahmer et Punk Rock & Mobile Homes, Derf Backderf change de registre tout en continuant à nous parler des petites villes de banlieue américaines… Librement inspiré de l’année qu’il a passée à travailler en tant qu’éboueur après sa dernière année de lycée, Trashed est à la fois un truculent récit parsemé d’anecdotes hilarantes, un portrait au vitriol de l’american way of life et un document édifiant sur les dommages collatéraux de la société de consommation.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (2)

note de la critique de Meles Fuligineux

Paru en 2015, je n'ai découvert cette bédé qu'un an plus tard. Elle sera pour moi le trésor de l'année 2016 !
Je la considère comme la meilleure bédé de l'année 2016.
Elle tout en subtilité et en non-dit. Elle est terriblement efficace pour décrire notre société (plutô celle des américains) très consumériste et dispendieuse.
Elle montre aussi les rapports humains et la triste considération stupide (la considération) que nous avons pour ces éboueurs qui font un métier difficile.
Bref quand on la lit, on réfléchis et surtout...ON SE MARRE !!!
Bref elle est géniale et son auteur est un génie du 9ième art.

Posté le 13/01/2017 à 09h41

Paru en 2015, je n'ai découvert cette bédé qu'un an plus tard. Elle sera pour moi le trésor de l'année 2016 !
Je la considère comme la meilleure bédé de l'année 2016.
Elle tout en subtilité et en non-dit. Elle est terriblement efficace pour décrire notre société (plutô celle des américains) très consumériste et dispendieuse.
Elle montre aussi les rapports humains et la triste considération stupide (la considération) que nous avons pour ces éboueurs qui font un métier difficile.
Bref quand on la lit, on réfléchis et surtout...ON SE MARRE !!!
Bref elle est géniale et son auteur est un génie du 9ième art.

Posté le 12/01/2017 à 21h42