ZOO

Pourquoi ça n'avance pas ?

couverture de l'album Pourquoi ça n'avance pas ?

Éditeur : L'école des loisirs

Scénario : Tomoko OhmuraDessin : Tomoko Ohmura

Collection : Albums

Public : De 3 à 5 ans

Prix : 12.20€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

C’est sûrement le plus long embouteillage de la planète. Sa particularité, c’est qu’il est composé d’une cinquantaine de genres de moyens de transports… Mais que se passe-t-il ? Pourquoi ça n’avance pas ? Réponse à la fin de ce très bel album jeunesse, au graphisme japonais très rond. Pour apprendre en s’amusant.

Imaginez le plus long embouteillage du monde. Avec ceci de particulier : les véhicules coincés dedans représentent une grande partie des catégories qu’on peut trouver dans notre vie de tous les jours. Voiture de collection, pousse-pousse, skateboard, camion de pompiers. Plus original, le véhicule télé. Plus commun, le scooter, la voiture ou le camion de chantier. En cinquante genres différents, l’histoire se déroule comme une fresque. Mais suspense, il faut atteindre la dernière page pour connaître l’objet de l’embouteillage…


Cet album drôle, instructif et bourré de suspense à la première lecture permet d’apprendre à connaître les multiples moyens de locomotion que l’on trouve sur nos routes tout en s’amusant. Bloqué qui dans sa voiture, qui dans le camion des pompiers, tous aimeraient franchement bien savoir pourquoi ça n’avance pas. C’est fin et bien senti, plein de rythme.

La construction graphique se déroule telle une frise que l’on pourrait dérouler. C’est d’ailleurs le cas des dernières pages, au creux desquelles se dénoue l’intrigue que le jeune lecteur est fort impatient de percer à jour. Le trait relève du manga, assez logique pour un auteur japonais, tout en restant complètement universel. Couleurs aux aguets et rythme bien calculé font dévorer ce livre à vitesse effrénée.

La littérature jeunesse venue du pays du Soleil-Levant semble ne jamais vouloir cesser de nous surprendre. L’adulte comme l’enfant se prennent au jeu de la vitesse pour arriver le plus vite possible à la fin de cet album palpitant à la fin surréaliste. Mais ô combien enfantine.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants