ZOO

De Beaux Moments (Octobre 2015)

couverture de l'album De Beaux Moments

Éditeur : Grand Angle

Scénario : JimDessin : Jim

Collection : Grand Angle

Genres : Récit de vie

Public : À partir de 16 ans

Prix : 18.90€

Voir la bande-annonce
ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

3.5

Dessin

4.0

Jim revient pour nous charmer avec ses moments de vie pleins d’émotion. Ses douze belles histoires d'instants précieux soulignent à quel point la vie vaut le coup. Cet album lie aisément beauté de l’instant et nostalgie de moments passés.

La vie est faite d'une multitude de beaux moments dont certains restent ancrés dans nos mémoires. Parfois ils sont empreints d'une certaine nostalgie, comme les souvenirs d’un père regrettant les instants qu'il ne passera plus avec ses enfants de cinq et dix ans, maintenant adultes. Ou encore se souvenir de la jeunesse de sa femme lorsqu'on est devenu un vieillard, rencontrer enfin un pote connu sur les réseaux sociaux ou passer pour un héros auprès de sa fille…

De Beaux Moments de Jim

Les histoires proposées par l'auteur conjuguent simplicité et nombreuses émotions. Dès l’ouverture de l’album, où un père se remémore ses enfant dans leurs jeunes années, le lecteur comprend que le plus importants dans les Beaux Moments, c’est de s’en souvenir. Mise à part cette première histoire, toutes ont un dénouement inattendu qui fait sourire ou émeut. Ainsi mêmes si les scènes de vie présentées sont en apparence indépendantes, on comprend parfaitement ce qui les relie.

Beaucoup d'humour transpire de ces pages. De certains tweets de l'ami d'internet à des cadeaux de noël un peu loufoques, les occasions de rire sont nombreuses. Les amoureux de Marie, personnage fascinant d’Une nuit à Rome, seront ravis aussi car elle les charmera de nouveau le temps d'une saynète.

Au dessin aussi, Jim sait rendre réalistes et attachants ses nombreux personnages. Les décors de ces nombreux souvenirs se révèlent bien plus que crédibles : vibrants…

Un moment de lecture que l'on n’oubliera pas.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants