ZOO

Arène des Balkans

couverture de l'album Arène des Balkans

Éditeur : Les Humanoïdes Associés

Scénario : Philippe ThiraultDessin : Jorge Miguel

Collection : Aventures

Genres : Aventure, Polar / Thriller

Public : À partir de 16 ans

Prix : 17.95€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.0

Après 20 ans d’absence, Frank revient en Croatie, qu’il avait fuie pour échapper aux horreurs de la guerre et aux actions qui pèsent sur sa conscience. Mais ce retour ne se déroule pas du tout comme prévu. Les fantômes du passé peuplent ce récit violent et haletant.

Frank Sokol, parti des Balkans il y a 20 ans, avait abandonné sa famille pour s’éloigner de la guerre et se construire une vie meilleure au Canada. Lorsque sa mère meurt, il décide d’y revenir avec son fils pour que ce dernier apprivoise ses racines. En plus des tensions familiales, de l’accueil froid de son frère et des souvenirs très pesants, Frank va devoir faire face à la disparition de son fils.

Arene des Balkans

Ce récit au rythme terriblement soutenu semble venu tout droit du cinéma, avec cette disparition inquiétante, un pays mystérieux et un personnage aux cicatrices nombreuses. Le père est bien sûr lâché par la police corrompue et une diplomatie inopérante tandis que le fils se retrouve seul face à ses bourreaux. Alors que l’adolescent devra puiser au fond de lui-même les moyens de survivre, le père, d’abord seul puis avec les siens, tentera le tout pour le tout pour retrouver son fils.

Ce scénario hollywoodien glace d’autant plus qu’il est inspiré de faits réels : il s’agit d’un véritable coup de poing pour le lecteur qui prend conscience qu’au cœur de l’Europe, des trafics humains, des jeux clandestins ignobles existent et bénéficient de l’aveuglement bienveillant de certaines autorités.

Le dessin réaliste et direct semble aussi puiser ses ressources dans les plans efficaces du septième art. Les personnages poussés dans leurs retranchements ont une tenue juste qui les rend convaincants.

Ce thriller classique réussi force l’admiration du lecteur pour le duo père/fils plongé au cœur de l’horreur.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants