ZOO

12 rue Royale ou les Sept Défis gourmands (Novembre 2015)

couverture de l'album 12 rue Royale ou les Sept Défis gourmands

Éditeur : Grand Angle

Scénario : PercheDessin : Efix

Collection : Grand Angle

Genres : Humour, Sentimental

Public : Tout public

Prix : 18.90€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Cet album est le cadeau gourmand et festif à offrir à tous les fins gourmets pour les fêtes de fin d’année. Une histoire aussi charpentée qu’un vieux vin lyonnais de fond de cave, servie sous cloche par un dessin explosif. Chaud devant !

Mathieu Viannay, chef cuistot ingénieux et inventif au cœur de la capitale de la gastronomie, Lyon, fait vivre avec gourmandise le célèbre restaurant autrefois tenu par La Mère Brazier. Il souhaite agrandir son établissement. Mais c’est oublier son redoutable voisin, qui n’accepte de lui céder le bâtiment attenant que s’il parvient à relever 7 défis de folie. Une course contre la montre et l’imagination culinaire.

12 rue Royale ou 7 Défis Gourmands

On se croirait dans les 12 travaux d’Hercule. Au détail près qu’ils sont sept, et doivent se dérouler derrière les fourneaux. Ce scénario appétissant pousse cet esthète de la gastronomie et du bon goût dans ses retranchements. Un humour salé et un rythme digne des plus grandes cuisines mitonnent un album extrêmement goûtu. Défi relevé.

Le dessin azimuté et débridé d’Efix envoie personnages et situations aussi vite que les plats passent de l’office à la salle dans les restaurants de belle renommée. Dessiné en majorité dans un noir et blanc agrémenté de fines nuances de gris, ce copieux challenge culinaire a une saveur toute particulière. Et met au défi chaque lecteur de ne pas se rendre ensuite sur place pour aller vérifier le savoir-faire du chef et de son équipe, fourchette en main.

Après Un Grand Bourgogne oublié, qui brille par la robe de son scénario en immersion dans le milieu vinicole, Hervé Richez pousse le bouchon un peu plus loin en mettant en lumière l’illustre chef lyonnais dans une histoire aux nombreux macarons. La vivacité du trait et la profondeur graphique font le reste, agrémentées de cinq recettes et d’un dossier historique sur le resto.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants