ZOO

Le Cheval d'orgueil

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.5 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

Le best-seller de Per-Jakez Hélias, écrivain bigouden souffle ses quarante bougies. L'universalité du Cheval d'orgueil méritait une adaptation en bande dessinée : l'essentiel de la narration laisse la place à un graphisme en rondeur et en hachures. Dans les yeux des petits personnages, c'est toute la mutation des régions qui explose en ce début de XXe siècle.

note de la critique

Sous le regard complice et bienveillant de son grand-père maternel, Pierre, 6 ans, joue avec ses amis. Né en 1914, un an après le mariage de ses parents, il grandit à Pouldreuzic, le village de sa mère, au cœur du pays Bigouden. Entre un grand-père sabotier, un autre poète et conteur à ses heures et des parents paysans, c'est son enfance et son adolescence que cette histoire raconte. Il y a quarante ans, Le Cheval d'Orgueil fut, bien au-delà du public breton, un véritable succès populaire (plus de deux millions d'exemplaires écoulés). Récit [...]

note de la critique

L’enfance d’un fils de paysan surnommé Petit Pierre dans la Bretagne nouvellement républicaine des années d’après Première Guerre. Adaptation commémorative du best-seller autobiographique signé Pierre-Jakez Hélias. Sincère et touchante.

note de la critique

Le Cheval d’orgueil, une Bretagne qui défendait son identité

Pierre-Jakez Hélias est l’auteur du Cheval d’orgueil. Après Chabrol qui en tira un film, Bertrand Galic et Marc Lizano pour le dessin viennent de l’adapter en BD. On suit le devenir d’un jeune garçon dans un petit village de Bretagne et on reste sur une œuvre de combat, celui de la volonté de maintenir une certaine forme de patrimoine et d’indépendance bretonne à travers la langue face au français imposé à tous les enfants de la République peu de temps après la fin de la première guerre mondiale.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de djprogo

Très belle interprétation du livre. Dessin et coup de crayon m'ont fait penser à Larcenet avec Le Combat ordinaire !

Posté le 01/02/2016 à 10h10