ZOO

Sauvage (Janvier 2016)

couverture de l'album Sauvage

Éditeur : Casterman

Scénario : Emily HughesDessin : Emily Hughes

Genres : Aventure

Public : De 3 à 8 ans

Prix : 12.95€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Une petite sauvageonne trop mignonne s'affranchit des normes pour nous enseigner la différence et l'acceptation de soi. Sauvage coup de cœur pour cet album sensible et drôle, aux superbes illustrations.

Personne ne sait ni quand, ni comment, elle s'est retrouvée là, mais Sauvage vit et grandit joyeusement dans les bois, entourée d'animaux. Cette grande famille à poils et à plumes lui apprend à parler, à chasser et, tout aussi important, à s'amuser. Tout va donc pour le mieux dans la meilleure des forêts, jusqu'à ce que Sauvage croise la route d'une nouvelle espèce bien curieuse, qu'on appelle « humaine ». C'est alors un éminent psychiatre la prend sous son aile, afin de la ramener à la civilisation. Mais la fillette apprécie fort peu cet inutile carcan dans lequel on essaie tant bien que mal de la faire entrer...

Sauvage la réédition

Cet album est une ode à la différence, à travers le super petit personnage de Sauvage, qu'il invite à accepter et respecter dans son individualité. Et si les adultes sont malheureusement trop obtus pour comprendre cela, la petite fille saura faire preuve d'assez de force de caractère pour s'affranchir elle-même de ces codes qui ne lui conviennent pas.

Ce message très positif pour les enfants (qu'ils se sentent à leur place ou pas) s'accompagne de très belles illustrations lumineuses et colorées, dont les mille détails s'affichent en double pages. Les personnages, humains ou animaux sont particulièrement expressifs, avec une mention toute spéciale pour la petite héroïne aux cheveux fous et aux grands yeux noirs tout ronds, capable de se transformer en vrai petit monstre d'un froncement de sourcils.

Cette merveilleuse lecture fait souffler un petit vent d'air frais et de liberté au-dessus de nos têtes, et ça fait du bien !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants