ZOO

Roussette et les Zaffreux

couverture de l'album Roussette et les Zaffreux

Éditeur : L'école des loisirs

Scénario : Thomas LavacheryDessin : Thomas Lavachery

Collection : Pastel

Public : De 6 à 8 ans

Prix : 11.50€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.0

Dessin

4.0

Roussette vit au Moyen Âge et par malchance ses cheveux roux font d’elle une sorcière aux yeux des autres enfants. Rejetée, elle va se venger dans un album magique et humoristique !

Roussette, souffre-douleur des autres enfants du village, se fait pourchasser par eux. Ces derniers la font tomber dans une caverne qui deviendra, pour Roussette, un lieu de jeu magique...

Rousette et les Zaffreux

Roussette, après de très courts moments d’inquiétude, va connaître le bonheur de l’amitié. Les zaffreux sont, malgré leur apparence, des créatures adorables. « Vous êtes des zaffreux mignons » leur dit même Roussette. Ils aiment, donnent et partagent, autant de sentiments auxquels Roussette n’a pas été habituée. De plus ils adorent jouer ! À son tour, elle va également amener les zaffreux à découvrir de belles choses et se venger des enfants du village avec eux ! Le récit de cette nouvelle amitié est ponctué de détails très drôles et surtout plein d’imagination : dans la forêt, les enfants du village jouent à la piquante, jeu de leur invention.

L’illustration apporte à l’album un complément très efficace. Le mouvement se niche dans toutes les pages, renforcé par la multiplicité des silhouettes rampantes, ondulantes, acrobatiques des zaffreux. Roussette et les autres enfants, aux fortes personnalités, sont souvent servis dans leurs attitudes par la présence des zaffreux. Les couleurs bien rendues et les doubles pages invitent à observer la multiplicité des détails.

Thomas Lavachery excelle dans l’imaginaire mais semble un peu contraint par le court format de l’album. Il paraît retenir sa narration écrite mais compense par son illustration. Cet album devrait plaire aux 5-7 ans grâce son illustration qui les invitera à poser des questions sur une époque lointaine ainsi que sur les a priori à combattre encore aujourd’hui.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants