ZOO

Rotterdam - Un séjour à fleur d'eau (Mars 2016)

couverture de l'album Rotterdam - Un séjour à fleur d'eau

Éditeur : Delcourt

Scénario : Emmanuel LemaireDessin : Emmanuel Lemaire

Collection : Shampooing

Genres : Récit de vie

Public : À partir de 12 ans

Prix : 14.95€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

L’auteur de BD normand Emmanuel Lemaire rejoint sa compagne à Rotterdam. En fin observateur des polders, de leurs habitants et modes de vie, il raconte dans un graphisme précis et libre, une petite année d’acclimatation dans un des plus grands ports du monde. Le noir et blanc donne de la force à un récit coulant.

L’auteur quitte sa ville de Rouen, la bibliothèque où il travaille pour rejoindre son amoureuse à Rotterdam, où elle travaille dans l’industrie pétrolière avec des ingénieurs du monde entier. Entre les champs de tulipes, les balades à vélo, les frites maison et cette ville flottante qu’il ne cesse de croquer, l’expatrié raconte neuf mois de vie au rythme du troisième port mondial.

Rotterdam

Au fil de ce petit roman graphique bien senti, le lecteur plonge dans une ville hors du commun et des Pays-Bas rythmés par les tulipes qui poussent, le bruit des fondations en bois que d’énormes engins enfoncent dans le sable pour bâtir chaque jour de nouveaux immeubles, les promenades à vélo et la relation de deux êtres en territoire inconnu. Savoureux.

On pourrait qualifier le graphisme du dessinateur de patte de mouche, sans connotation péjorative. Bien au contraire même : à travers la finesse de ses multiples traits et petites hachures, c’est une ville, un pays, une culture qui s’ouvre au monde. Dans cette cité glaciale, le fret maritime mondial explose comme un concentré de vie matérielle et humaine. Le noir et blanc reflète cette vie en mouvement avec précision.

Bon moment de lecture avec ce petit roman graphique sans prétention. Evasion garantie, humour au rendez-vous. À la fois dans la relation de couple et le rapport que le narrateur installe dans les liens qu’il crée avec son nouvel entourage. Le dessin, grand coup de frais comme un courant d’air dans une rue de Rotterdam, apporte renouveau et apaisement.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

bonjour
pour prolonger votre lecture voici le lien de la page facebook du livre
>> https://www.facebook.com/rotterdamunmondeafleurdeau/
vous y trouverez les photos de repérages, des croquis sur le vif, des recherches graphiques..
bonne lecture :)

Posté le 23/06/2016 à 10h02