ZOO

Tapage et Ramdam

couverture de l'album Tapage et Ramdam

Éditeur : L'école des loisirs

Scénario : Magali BardosDessin : Magali Bardos

Collection : Pastel

Genres : Aventure

Public : De 3 à 5 ans

Prix : 12.50€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

1.5

Dessin

3.5

Une chouette musicienne et un écureuil, voisins dans un arbre mal isolé, ça pose problème ! L’illustratrice Magali Bardos dessine et écrit l’histoire de deux personnages qui doivent apprendre à vivre ensemble malgré leurs rythmes de vie peu compatibles... Rien d’extraordinaire dans ce petit album qui, malgré de jolis héros, manque de fraîcheur et d’un scénario un peu plus développé.

La nuit tombe et une petite chouette se réveille de bonne humeur, prête à commencer sa journée. Musicienne, elle veut composer une nouvelle chanson et espère bien en faire profiter toute la forêt ! En tombant de sa chaise, elle réveille l’écureuil qui sort prendre l’air, occasion rêvée pour elle de lui faire écouter sa composition. Mais fatigué, il s’endort en plein milieu d’un couplet... Il l’invite chez lui le lendemain pour se faire pardonner, mais en bon animal nocturne, c’est à la chouette de s’endormir en plein jour sur un tas de noisettes. Afin de pouvoir se voir, ils vont devoir apprendre à trouver un rythme qui leur convient à tous les deux.

Tapage et Ramdam

Malgré une idée de base intéressante, le récit très simpliste manque de rythme. Les phrases, une par page, s’enchaînent de façon très mécanique, d’un même ton sans musicalité. Très descriptives, elles rendent la lecture monotone et peu agréable.

Heureusement les illustrations, douces et colorées rendent les personnages attachants et pleins de vie. Les couleurs sont lumineuses et bien travaillées, en particulier celles où l’histoire se déroule la nuit. Petit bémol cependant, l’absence de mouvement dû au contour appuyé des éléments, nous donne un dessin figé et un enchaînement qui manque de fluidité.

Tapage et Ramdam est un album simple, joli et coloré mais qui ne convainc que peu avec son manque de consistance et de rythme. Les enfants pourront cependant être sensibles aux personnages et au contexte ensoleillé de l’histoire.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants