ZOO

Qui attend qui ? (Avril 2016)

couverture de l'album Qui attend qui ?

Éditeur : Flammarion

Scénario : Jo HoestlandtDessin : Laurent Moreau

Collection : Père Castor

Genres : Sentimental

Public : De 1 à 2 ans

Prix : 12.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Quand un petit garçon patient mais maladroit poursuit un chat aventureux et un brin dédaigneux, cela donne un chassé-croisé tendrement ironique. Coup de cœur pour ce bel album jeunesse, aux mots et aux traits plein de poésie.

Dans la maison blanche avec un toit rouge, Tim attend. Il attend qui ? Poum, son chat. Pour lui faire un câlin. Mais Poum a une vie de chat à mener, et beaucoup d'aventures autrement plus excitantes l'attendent. Il y a des arbres à grimper, des papillons à chasser, des feuilles sur lesquelles sauter et des flocons de neige à goûter. Tim aimerait bien en faire autant, mais... C'est haut, c'est difficile, ça glisse et c'est froid. Alors bon, tant pis.

Qui attend qui ?

Un tant pis dont la répétition sonne comme un peu désabusée, à la longue. Car Tim a beau être patient, c'est quand même contrariant et très décourageant, ce chat toujours occupé ! Et Tim finira peut-être par se lasser...

Jo Hoestlandt signe un très joli texte, à la fois doux et un peu cruel. Ses mots dansent au rythme des saisons qui passent et ponctuent les aventures de Poum et de son petit maître. Le dessin de Laurent Moreau sert parfaitement le récit et retranscrit superbement cette atmosphère toute douce et un peu hors du temps. Ses illustrations, au trait simple et épais, foisonnent de détails et de couleurs vives et chaudes, pour offrir un rendu graphique d'une belle élégance. Les volets à soulever apportent encore un peu plus de charme à l'ouvrage, découvrant ici ou là nos deux protagonistes dans leur grande partie de cache-cache.

On aime vraiment beaucoup ce livre-jeu à la ritournelle entêtante et aux illustrations flamboyantes. Nul doute que les plus jeunes l'apprécieront aussi.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants