ZOO

La vie à deux

couverture de l'album La vie à deux

Éditeur : Le Lombard

Scénario : Gilles DalDessin : Johan De MoorColoriste : Johan De Moor

Genres : Récit de vie

Public : À partir de 12 ans

Prix : 14.99€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.5

L'amour, c'est vrai que c'est plutôt sympa, mais est-ce qu'on n'en fait pas des caisses pour pas grand-chose honnêtement ? Voilà en (très) résumé l'idée que développe La vie à deux en une soixantaine de pages bourrées d'humour et de cynisme, illustrées par les talents de Johan de Moor, dont les collages font parfaitement ressortir toute l'absurdité de nos nobles sentiments.

S'il y a bien quelque chose qui nous empêche au quotidien de nous pendre avec la première corde à linge venue, c'est l'amour ! Ce sentiment qui nous élève et donne tout son sens au lave-vaisselle que l'on est en train de remplir consciencieusement. La contrepartie de cette toute puissance ? Lorsque le spectre de la rupture vient nous hanter, c'est l'équivalent d'un trois tonnes que l'on se prend dans la face : les dégâts sont si importants qu'au final, on aurait souhaité mourir sur le coup.

Voilà en gros la théorie de Gilles Dal. La société actuelle a fait de nous des êtres dépendants du sentiment amoureux. Des tragédiens qui tournent en boucle et se complaisent aussi bien dans la plate quiétude du couple que dans les tourments dévastateurs de la rupture. On remerciera le Romantisme et le patriarcat bourgeois. Car si le propos peut sembler exagéré, voire blasé de prime abord, ne vous y méprenez pas. L'auteur s'insurge contre l'auto-flagellation en déroulant une analyse réfléchie et des arguments illustrés chacun d'exemples hilarants, qui parleront à tous.

En effet, ce livre est avant tout bourré d'humour et prône l'auto-dérision sur les défauts (largement) partagés au sein de l'espèce humaine. L'illustrateur s'amuse avec les mises en pages éclatées, l'alternance des styles de dessin, les collages et détournements d'images aussi clichées que les propos dénoncés. Une petite bombe d'humour qui fera éclater vos zygomatiques !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants