ZOO

Maxidodos

couverture de l'album Maxidodos

Éditeur : L'école des loisirs

Scénario : KimikoDessin : Kimiko

Collection : Loulou & Cie

Genres : Aventure

Public : De 1 à 5 ans

Prix : 12.80€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

4.5

Dessin

5.0

Chuuut... Des dizaines de bébés animaux sont déjà en train de faire dodo. Et toi aussi, bientôt ! Avec ce nouvel album destiné aux jeunes enfants, l'incontournable Kimiko dresse des petits tableaux très attendrissants, pour s'endormir plus facilement.

Sous les étoiles d'une fraîche nuit ou sous le soleil d'une chaude après-midi, c'est l'heure du dodo... À l'abri d'un tronc, d'un terrier, sur un confortable tapis de feuilles ou au milieu des hautes herbes, c'est l'heure du dodo... Blotti dans un nid, accroché à une branche ou au dos de sa maman, c'est l'heure du dodo. Bien au chaud sous la couverture, un doudou dans les bras, c'est l'heure du dodo... Bonne nuit !

Maxidodos

Disons-le tout net, ces mini animaux qui font des maxidodos sont maxi mignons. Et ça tombe bien, car il y en a plein ! Le récapitulatif des espèces croisées au fil des pages est d'ailleurs le bienvenu, sous forme de petit imagier en début et fin d'ouvrage. Avec pas mal d'exhaustivité, l'album présente des classiques, lionceaux, pandas ou girafons, mais aussi des animaux plus inattendus comme le fennec ou la loutre de mer. En prime, c'est instructif. Vous aussi vous appeliez le blanchon « bébé phoque » ou le léopardeau « bébé léopard », n'est-ce pas ? Vous serez désormais plus précis et vos enfants aussi !

Kimiko dessine ces petits animaux du monde entier avec le style tout personnel qu'on lui connaît. De son trait épais et rond assorti de couleurs douces, elle accompagne l'heure du coucher dans le calme et la tendresse, aidé de jolis mots simples. Chaque scène est décrite sous forme de haïkus, dont la lecture à voix haute se fait pleine de fluidité et de poésie.

Ce Maxidodos est donc un vrai plaisir, une petite bulle de lecture suspendue pour apaiser l'agitation des fins de journées et glisser sereinement vers le sommeil...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants