ZOO

L'Art d'en bas au musée d'Orsay, La fantastique collection Hippolyte de L'Apnée (Novembre 2016)

couverture de l'album L'Art d'en bas au musée d'Orsay, La fantastique collection Hippolyte de L'Apnée

Éditeur : Futuropolis

Scénario : Plonk et ReplonkDessin : Plonk et Replonk

Genres : Humour

Public : Tout public

Prix : 25.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Le fameux duo parodique Plonk et Replonk crée une vraie-fausse collection à l’occasion des trente bougies du musée d’Orsay. Des œuvres majeures revisitées avec une histoire, fausse bien sûr, sur leur auteur fictif. Incontournable pour toutes celles et ceux qui aiment rire de tout et de rien. Surtout de tout.

Le réaménagement urbain de la cité glorieuse de Gomorrhe

Le réaménagement urbain de la
cité glorieuse de Gomorrhe

Une bouteille de rouge qui tache ajoutée sur Les raboteurs de parquet de Gustave Caillebotte, un coussin recouvrant la tête de Van Gogh sur son autoportrait, une vache qui conduit la locomotive du train lors du célèbre Accident gare de l’Ouest à Paris, immortalisé par Mercier le 22 octobre 1895... Les désormais drôlement célèbres Plonk et Replonk mettent le paquet dans le monde de l’illustration décalée.

Ce livre sort à l’occasion du trentenaire du musée d’Orsay qui sera célébré ce mois de décembre. En attendant, on se délecte de cet humour délicieusement loufoque. L’idée de ces dégrafés du casque, navigateurs de l’humour absurde, n’est rien de moins que de proposer une vraie-fausse galerie en parodiant des œuvres plus ou moins renommées dans cette fantastique collection Hippolyte de l’Apnée...

Chaque peinture, photo ou sculpture est présentée sur une page format à l’italienne et a été victime d’une transformation. C’est toujours de très bon goût si l’on est amateur d’humour loufoque et de détournements scandaleux. L’œuvre est accompagnée de la mention de son auteur fictif et d’un texte qui raconte une (fausse) histoire dans la vraie. Le véritable crédit est également inscrit avec la date.

C’est incroyable d’audace, époustouflant d’originalité et dépoussiérant d’innovation. Rendus célèbres par leur cartes postales explosives, mettant en scène qui Sainte Nicotine la patronne des fumeurs, qui la classe d’hyperactifs de Mademoiselle Bémolle, représentant des écoliers aux têtes flous tant ils bougent, Plonk et Replonk n’en finissent pas de réinventer l’humour absurde. Ils passent un nouveau cap avec ce beau livre.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants