ZOO

Little Nemo in Bédéland (Septembre 2016)

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

Dans Little Nemo in Bédéland, les étudiants de l’académie Brassard-Delcourt se livrent à un exercice ardu : réinterpréter, réinventer, prolonger l’univers de Winsor McCay et de son célèbre petit rêveur. Ils proposent ainsi un collectif autour de Little Nemo in Slumberland, sous le chaperonnage de Zep et Frank Pé, qui, bien qu’inégal, ne laisse pas indifférent.

Little Nemo est un petit garçon qui voyage chaque nuit dans des mondes oniriques et complexes. Le collectif regroupe dix récits précédés d’un entretien de Zep et Frank Pé ainsi que d’une courte introduction d’Eric Dérian. L’exercice repose sur l’imaginaire et la prise de risque propre à chaque récit. Toute la difficulté consiste à enrichir, sans le dénaturer ni l’affadir, un univers extrêmement fourni tant graphiquement que dans son propos.

Brosse à chiotte in Slumberland de Kevin Gasner

Le gros point fort de ce collectif repose sur des univers très variés. Si les étudiants ont été guidés, la bonne idée est d’avoir respecté leur personnalité. Bien sûr certaines approches peuvent paraître plus convenues mais chaque auteur apporte une piste d’imaginaire bienvenue maniant, tour à tour, poésie, fantastique, aventure, voire un humour absurde presque parodique très intéressant dans Brosse à chiotte in Slumberland.

Très différents graphiquement, les styles ont des références multiples. Si McCay est la base, il y a également du Escher, du Bowie ou du Magicien d’Oz qui pointent. Autour de Bowie, Little Nemo and the Space Oddity surprend par sa maturité graphique et sa narration aboutie. Les autres histoires ne sont pas en reste et se démarquent souvent par une ligne, un sens des couleurs ou du cadrage prometteurs. Beaucoup d’auteurs jouent le jeu et n’hésitent pas à casser les cases et déstructurer leur récit.

Little Nemo and the Space Oddity par Alex Marika

Au-delà d’un exercice de style, ce collectif offre un moment de lecture agréable et permet de voir émerger de nouveaux talents. Que Little Nemo veille sur ces auteurs et leur permette de vivre leur rêve.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants