ZOO

Proies faciles (Janvier 2017)

couverture de l'album Proies faciles

Éditeur : Rue de Sèvres

Scénario : Miguelanxo PradoDessin : Miguelanxo Prado

Genres : Polar / Thriller

Public : À partir de 16 ans

Prix : 18.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Lorsque les cadavres s’empilent dans une cité balnéaire de Galice, un duo d’inspecteurs est aux aguets pour lever le lièvre. Ils découvrent que toutes les personnes tuées travaillent dans le milieu de la banque. Mais qui les empoisonne ? Un one-shot au récit ciselé et au graphisme fouillé.

En Galice, rien ne va plus. Nous sommes en mars 2014 et des gens du monde bancaire meurent les uns après les autres. Comme des mouches. Pire, même. Empoisonnés. Les inspecteurs Olga Tabares et Carlos Sotillo s’orientent vers un tueur en série. L’issue de l’enquête va leur montrer que ces crimes ont été perpétrés au nom d’une certaine justice...

L’auteur espagnol Miguelanxo Prado déroule un polar au cordeau. Il nous fait avancer tranquillement dans une intrigue bien construite. L’histoire s’articule en toute simplicité autour de personnages aux traits de caractères étudiés, travaillés. Le duo formé par les deux inspecteurs cherche une aiguille dans une boîte de foin. Leur ténacité n’a d’égal que leur motivation : ils finiront par percer le mystère de ces meurtres à répétition qui inquiètent tout le monde.

Son noir et blanc, véritable choix graphique, se dessine entre des dégradés de gris et un cadre très sombre, le tout collant parfaitement au style et au scénario. Le dessinateur ibérique affiche toute l’étendue de sa palette. Entre deux coups de crayon, les traits des personnages ressortent et l’intrigue prend forme jusque dans les recoins du dessin. Du travail d’orfèvre, en particulier dans la transmission des émotions.

À l’heure où les polars sont légion mais pas toujours d’une qualité exceptionnelle en bande dessinée, la sortie de cet album permet de recentrer scénario et dessin sur le cœur du genre : une intrigue bien charpentée, un récit aux multiples rebondissements et un dénouement qui éclate dans un one-shot aussi bien raconté que dessiné.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de wiwi12

Un chef d'oeuvre à mettre entre toutes les mains.

Posté le 20/02/2017 à 10h22