ZOO

Le Dessein (Janvier 2017)

couverture de l'album Le Dessein

Éditeur : Glénat BD

Scénario : Jonathan MunozDessin : Jonathan Munoz

Collection : Hors Collection

Genres : Humour

Public : Tout public

Prix : 17.50€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

3.5

Sincère, captivante, sous la patte de Jonathan Munoz, l’histoire des pérégrinations d’un jeune dessinateur cherchant à se faire une place dans le monde du dessin est à la fois touchante et didactique.

Le Dessein est un Karaté Kid version bande dessinée. Le maître est ici un dessinateur raté, ancien auteur à succès marginalisé depuis que sa femme qui était aussi son binôme en création BD est décédée. Le disciple est un jeune dessinateur en galère qui fait la rencontre de ce vieil homme en guenilles, lequel va le pousser dans ses retranchements et lui apprendre à atteindre le sommet de son art. Une complicité et un respect mutuel va s’installer entre les deux hommes pour une histoire d’amitié, de passion et de réussite.

Avec cette fiction, Jonathan Munoz rend compte de la difficile condition d’auteur et de la difficulté à percer quand on veut vivre de ses rêves. Mais on en apprend également beaucoup sur les secrets d’un bon dessin et sur la manière de toucher les gens par ce biais artistique.

Le dessin décousu est réalisé d’un trait fin au violet mauve. Les personnages peu expressifs et la couleur inexistante sont relevés par les dialogues riches. Seules les réalisations que le jeune homme exécute lors d’un concours ou sous les conseils de son maître sont flamboyants, enluminés de couleurs, subtils, audacieux, saisissants. En un dessin, il sait être percutant et limpide. Le lecteur se délectera de ces œuvres bourrées de sens cachés.

On se laisse emporter par ce rapport maître-élève et par la géniale inspiration de l’auteur sur des thématiques universelles. On plonge à cœur perdu dans l’univers du dessin et de ses mystères grâce au scénario attendrissant de cette rencontre fortuite entre deux hommes au même dessein, dont les destins et l’histoire sont désormais à jamais liés.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants