ZOO

Hate, Les Chroniques de la Haine (Mai 2017)

couverture de l'album Hate, Les Chroniques de la Haine

Éditeur : Glénat BD

Scénario : Adrian SmithDessin : Adrian Smith

Collection : Hors Collection

Genres : Fantastique, Heroic fantasy

Public : À partir de 16 ans

Prix : 30.00€

ma collection
mes souhaits
mes lectures

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Mère Nature est ravagée. Dans un monde où les plus forts règnent en monstres, elle trouvera le chemin le plus improbable pour mettre un terme à la haine. Adrian Smith, auteur culte de l’univers Warhammer, trempe sa plume noire et blanche dans le sang de la haine et accouche de chroniques aujourd’hui mythiques, dans un style à la limite du tableau de maître.

Dans un monde sans espoir ravagé par la désolation et la guerre, la Nature a été saccagée par les bêtes et cherche son sauveur pour libérer sa fureur vengeresse. Elle trouvera son héros en un être chétif et esclave, improbable libérateur borgne touché par la grâce de son destin.

Habitué de l’univers légendaire de Warhammer, Adrian Smith imagine une fable quasi muette dans laquelle les hommes et les bêtes ont finalement dévasté la planète et fait de Mère Nature leur prisonnière violée. Ce sombre roman graphique, aux tournures aussi dark fantaisistes qu’écologiques, surprend par sa narration inattendue et son quasi silence lourd de sens.

Si ces chroniques de la haine sont aussi incontournables, c’est sans doute par leur approche graphique. Adrian Smith use d’un noir et blanc permanent étourdissant, mêlant des effets de flou à une myriade de détails démontrant son indéniable talent graphique.

Rien de tel qu’un auteur de bande dessinée qui souhaite faire la démonstration en force de ses talents narratifs et graphiques. Adrian Smith frappe très fort avec Hate, les chroniques de la haine, prenant de court ses fans et les amateurs de dark fantasy. A consommer avec haine et voracité.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants