ZOO

Rentre dans le moule (Septembre 2017)

couverture de l'album Rentre dans le moule

Éditeur : Delcourt

Scénario : Le Cil VertDessin : Le Cil Vert

Collection : Shampooing

Genres : Récit de vie

Public : Tout public

Prix : 15.50€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

3.0

Sur le point d’accueillir une nouvelle vie, Jean se questionne sur la sienne et repense au chemin qu’il a docilement suivi pour coller au rêve de son père. Une réflexion au ton léger mais grinçant sur le passage à l’âge adulte et responsable, celui où on est censés rentrer dans le moule...

Jean va bientôt devenir papa pour la première fois. C’est le moment qu’il choisit pour accepter un poste de chef de chantier, proposé par un ancien de son école. L’avantage de faire partie de la grande famille des « Gadzarts »... L’occasion, aussi, de se remémorer son passage aux Arts et Métiers, avec son absurde mais incontournable période de bizutage. Et pour quel résultat ? Un boulot qui ne lui correspond pas et qui fait râler Clara, sa copine, qui n’a pas signé pour vivre avec un connard en costard. Décidemment, la période est compliquée. Et ce n’est pas la naissance de la petite Camille qui va les simplifier. À moins que Jean accepte le grand changement.


Rentre dans le moule interroge sur la norme imposée par la société et critique le formatage dont nous sommes tous les (plus ou moins consentantes) victimes. Famille, école, amis... Autant de groupes sociaux qui nous façonnent et imposent leurs codes, définissant notre place au sein de la société. La leçon salvatrice de ce petit album en partie autobiographique ? Prouver qu’il existe une autre belle notion, celle du choix. Le choix par exemple de quitter le moule dans lequel on se sent si à l’étroit.

Un message délivré d’un trait simple et d’un ton mordant par un Cil Vert plein de recul et de second degré sur ce parcours un peu chaotique mais plus si atypique. On rit, on flippe et on s’émeut aux côtés de son personnage carrément paumé et d’autant plus attachant. Divertissant et inspirant !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants