ZOO

Les Cœurs Simples

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

5.0

Dessin

4.0

Les cœurs simples nous entraîne dans le monde des crétins magnifiques, ceux qu'on a toujours pointés du doigt, sans jamais vraiment les comprendre. Ce vrai bijou d’originalité réunit 40 textes littéraires autour de la figure du fou, illustrés par des grands noms de la bande dessinée, dessin et un philanthropisme à toute épreuve.

Dans Les cœurs simples, Albert Algoud a réuni monuments de la littérature et dessinateurs célèbres autour de l'autisme. Père d'un enfant au cœur simple, il nous accompagne vers une meilleure compréhension de ceux que l'on dit simplets, crétins ou arriérés. Mieux que par le discours du monde médical, c'est par la puissance du texte et des illustrations qu'il a choisi de nous faire entrer dans le monde du handicap mental.

Les extraits convoquent Quasimodo mais aussi des figures créées par Maupassant ou Steinbeck. Piochant dans plus de deux siècles de littérature pour autant de dessins, cet album évoque les handicapés mentaux dans tous leurs aspects : témoignages, malaise créé par leur différence... Le tout accompagné par le magnifique et touchant avant-propos, signé David Cohen, chef du service de psychiatrie de l’enfant du CHU Pitié-Salpêtrière. Il y explique, avec des mots simples, pourquoi il a choisi de participer à cette réalisation artistique dont les fonds récoltés iront à La Bonne Aventure, qui contribue à la recherche sur l’autisme.

De grands dessinateurs sont venus poser leur patte sur ces extraits, tantôt doux, tantôt durs. Ainsi Geluck, Bilal, Binet, Sattouf et Charb, entre autres, ont participé au projet. Certains avec des dessins originaux et d'autres en reprenant leur personnage fétiche, à l'image de Geluck dont le Chat illustre Quasimodo. L'animal, devant un portrait cubiste de Picasso, demande à un benêt au musée s'il est de la famille du personnage du tableau.

Avec cet ouvrage bouleversant, Albert Algoud rend un vibrant hommage à tous les cœurs simples. Un recueil de grande qualité, aussi bien littéraire que graphique.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants