ZOO

Les Descendants (Mars 2018)

couverture de l'album Les Descendants

Éditeur : Les Arènes

Scénario : Pauline Aubry

Collection : Roman Graphique

Prix : 20.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO Le Mag

Note ZOO Le Mag 4.0

Scénario

4.0

Dessin

3.5

Quand une arrière-petite-fille d’immigrés argentins fort douée pour le récit de voyage raconte le sien, cela donne un sympathique roman graphique qui nous transporte tout droit sous le soleil sud-américain.

À 24 ans, Pauline décide d’écouter ses envies d’ailleurs et d’enfin donner sens à la nostalgie qui l’empreint. Elle part alors à la conquête de Buenos Aires, tout comme ses arrière-grands-parents quelques décennies plus tôt. Dans les traces de ses ancêtres, elle espère compléter le puzzle de son identité... Et peut-être bien trouver l’amour, qui sait !

Là-bas, entre expéditions touristiques et culturelles et stages en agences créatives, elle vit de multiples rencontres et nouvelles amitiés, de fêtes et de soirées un poco alcoolisées et de fantasmes du coup de foudre qu’une voyante lui a promis. Mais si Pauline ne déniche pas (encore) l’homme de sa vie, elle trouve au moins en Argentine les réponses aux zones d’ombre des vieilles légendes familiales et à ses propres questionnements de jeune fille tout juste débarquée dans le monde adulte.

Avec cette autobiographie pleine de fraîcheur et de fougue post-adolescente, Pauline Aubry confirme un talent de conteuse déjà remarqué dans les Mutants, sa précédente BD. Sans jamais se départir du vernis de l’humour et de l’autodérision, elle traduit avec justesse et sincérité les passions et les contradictions d’un âge charnière qui réclame cet inconfortable grand écart entre l’insouciance tenace de la jeunesse et l’étourdissante responsabilité des premiers choix d’adultes.

Son trait franc et simpliste, presque naïf, accompagne à merveille ce récit de vie dont la spontanéité et la légèreté de ton ne contredisent pas une réflexion plus profonde et introspective sur la construction de soi.

Alors en route pour une jolie traversée des terres ensoleillées d’Argentine et des rêves de jeunesse...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants