ZOO

La Mort aux yeux de cristal

Partagez et donnez votre avis

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

5 Critiques Presse

note de la critique

Cet album est une plongée dans une Rome gangrenée par un groupe de fous idolâtrant des entités d'une autre dimension en espérant dominer le monde quand la jonction aura été faite. Jonction qui ne pourra se faire qu'avec la

note de la critique

Déroutant album que La mort aux yeux de cristal. Thriller psychologique ? Peut-être ! Récit horrifique ? À l’évidence ! Conte érotique ? Si peu ! Réflexion sociétale ? Un peu ! Métaphore sur la commercialisation de l’apparence et les turpitudes intérieures ? Certes ! Mais encore ? À l’image de la postface, le propos de Lancelot Hammelin s’avère difficile à cerner. Trop de sujets s’entrecroisent et conduisent à une confusion préjudiciable à la compréhension d’une histoire qui bien que s’inspirant des gialli italiens ne permet [...]

note de la critique

Le thriller noir La mort aux yeux de cristal s’ouvre sur le cadavre d’un mannequin dont les yeux sont remplacés par des globes de cristal. Ce récit violent et fantastique est livré par deux auteurs imaginatifs très inspirés par le cinéma d’horreur italien.

note de la critique

La Mort aux Yeux de cristal, l’influence du Giallo

La beauté et l’horreur, cela pourrait être le sous-titre de ce très étonnant et dérangeant album, dérangeant au bon sens du terme, qui sort des sentiers battus et interpelle mais jusqu’où. Un mannequin au regard d’exception et un fou qui arrache les yeux de ses victimes, mais pourquoi ? La Mort aux yeux de cristal est signée par Étienne Oburie au dessin et Lancelot Hamelin au scénario dont on avait beaucoup aimé Dans les eaux glacées du calcul égoïste. On sent cette fois encore l’influence du cinéma surréaliste dont Buñuel et de celui de Dario Argento. Une [...]

note de la critique

Un mannequin est assassiné et ses yeux remplacés par des globes de cristal. Un récit violent et onirique par deux auteurs imaginatifs, mais qui ne parviennent pas vraiment à canaliser leurs idées.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants