ZOO

Les petites distances (Avril 2018)

couverture de l'album Les petites distances

Éditeur : Casterman

Scénario : Véro CazotDessin : Camille Benyamina

Genres : Récit de vie, Sentimental

Public : À partir de 16 ans

Prix : 22.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Avez-vous déjà ressenti cette sensation désagréable d’être transparent, invisible aux yeux des autres ? Voilà ce qui arrive littéralement à Max, héros du magnifique album Les petites distances.

Max n’est pas de ceux qui se font remarquer, au point de devenir totalement invisible aux yeux de tous. Il décide de se saisir de cette opportunité malheureuse en s’installant chez sa voisine, Léonie, dont il est tombé amoureux. Débute alors une cohabitation particulière de deux vies en parallèle, dans laquelle ces deux êtres vont vivre en codépendance inconsciente : Max redonnant confiance en elle à Léo, elle permettant à Max de retrouver une réalité perdue.

Les petites distances est une histoire d’amour particulière à la fois réaliste et surnaturelle de deux êtres qui se cherchent et s’apprivoisent jusqu’au moment où ils sont prêts à faire le grand saut. Le fantastique vient souligner avec une grande justesse les personnalités fragiles des personnages et leurs difficultés psychologiques. A mesure que Max disparaît du monde, sa place dans le récit devient de plus en plus importante, faisant du lecteur le seul témoin de son existence, si ce n’est les quelques signes tout juste perceptibles que ressent Léonie. Le texte de Véro Cazot, empreint de douceur, d’une grande sensibilité et de mélancolie, reste pourtant léger et positif du début à la fin.

Les illustrations de Camille Benyamina sont tout simplement magnifiques. Elles traduisent avec justesse le texte et l’atmosphère à la fois réelle et surnaturelle du récit. L’illustratrice parvient à représenter ces deux mondes parallèles grâce à des contours plus légers, des couleurs translucides, faisant ainsi apparaître le monde réel en arrière-plan.

Superbe album, Les petites distances aborde avec pertinence et sincérité la question de l’existence et de l’amour. Il est de ces albums qu’on ne peut reposer avant d’en connaître la fin.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants