ZOO

Tout l'art de Richard Thompson (Septembre 2018)

couverture de l'album Tout l'art de Richard Thompson

Éditeur : Urban Comics

Dessin : Richard Thompson

Collection : Urban Books

Prix : 29.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO Le Mag

Note ZOO Le Mag 5.0

Scénario

0.0

Dessin

0.0

Après avoir publié l’intégrale de Cul de Sac, son œuvre majeure, Urban Comics propose aujourd’hui un beau livre consacré au regretté Richard Thompson, nous permettant d’admirer la richesse de son art.

Dans le dernier numéro de Zoo, nous présentions avec émotion du troisième et dernier volume de l’intégrale de Cul de Sac paru en France cette année. Avec émotion car Richard Thompson est malheureusement décédé le 27 juillet 2016 suite à des complications de sa maladie de Parkinson qui l’avait empêché de dessiner depuis 2012. Cette intégrale est donc bel et bien définitive...

C’est avec la même émotion que nous vous présentons aujourd’hui de Tout l’art de Richard Thompson, cet imposant ouvrage nous donnant accès à la fois à l’homme et à son art, avec sincérité et générosité, rendant compte de ce que les comics ont perdu avec sa disparition : rien de moins que l’un des cartoonists les plus talentueux de sa génération, encensé par le père de Calvin & Hobbes. Il suffit de voir un dessin ou de lire un strip de Thompson pour se rendre immédiatement compte qu’on a affaire à un grand artiste ayant une liberté et une acuité de trait terriblement expressives.

Hommage à la hauteur

Cet ouvrage ne propose pas qu’une belle galerie témoignant du talent de cet artiste allant bien au-delà des chouettes strips de Cul de Sac. Il compile de superbes aquarelles et peintures, croquis puissants dans la liberté du trait, recherches et planches diverses inédites... mais aussi des textes de l’artiste et différents entretiens avec ses amis et / ou pairs (et pas des moindres, avec notamment Bill Watterson ou Peter de Sève) nous éclairant sur son rapport à l’art, à la vie, à la maladie... Ainsi, il est très touchant d’apprendre par un entretien avec son ami dessinateur Nick Galifianakis que Thompson était plus triste de voir Cul de Sac s’arrêter que de considérer la dégradation de sa maladie causant cet arrêt. Restent ses dessins géniaux et ses mots si vrais à regarder et lire dans ces si précieuses pages...

Article publié dans le magazine Zoo n°67 Septembre - Octobre 2018

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants