ZOO

Le cri du peuple (Novembre 2005)

couverture de l'album Le cri du peuple

Éditeur : Casterman

Scénario : Tardi, Jean VautrinColoriste : Jacques Tardi

Genres : Historique

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Attention, grand art. Les quatre tomes du Cri du Peuple, œuvre de Jean Vautrin brillamment adaptée en BD par Jacques Tardi, s'offre une superbe intégrale dans un format large qui lui va comme un gant. Le cent cinquantième anniversaire de la Commune revient nous hanter le temps d'une longue lecture. C'est toujours aussi bon.


7 mars 1871. Le corps sans vie de Jeanne est repêché dans la Seine. Au creux d'une main, un œil de verre marqué du numéro 13. L'affaire de la noyées du pont de l'Alma est concomitante avec la révolte de la Commune. L'enquête avance au fil des neuf semaines aux côtés de Louise Michel et de tous ceux qui, prêts à tout par soif de justice sociale, montent sur les barricades. Au front, pour ainsi dire.

L'argot fleuri de l'époque (qui vient confirmer que nombre de nos expressions actuelles datent de cette époque) et un coup de crayon à nul autre semblable, Vautrin et Tardi nous en mettent plein les oreilles et les mirettes. Ils plantent brillamment, dans le cœur de Paname, le camp de base de toutes ces femmes et ces hommes assoiffés de justice sociale.

Ils sont remontés comme des coucous contre celui qu'il surnomme affectueusement « Croquemort de la nation », « L'invalide de Versailles » ou encore « Petit Jean Foutre », le chef du pouvoir exécutif, Adolphe Thiers. La répression est à la hauteur de leur espoir...


Le Cri du Peuple, c'est toute la puissance narrative et graphique de Tardi en quatre volumes. Il y a de la gouaille dans le dialogue, d'où l'utilité de lire d'abord le lexique d'argot avant de plonger dans les répliques d'une époque de contestation qui a construit l'identité française mais dont on fait malheureusement bien trop souvent l'économie du souvenir. Neuf semaines au fil desquelles des esprits déterminés ont sué sang et eau pour une France meilleure.


Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants