ZOO

Une mode à croquer Bruno Le Floc'h et son Pays Bigouden (Décembre 2013)

couverture de l'album Une mode à croquer Bruno Le Floc'h et son Pays Bigouden

Éditeur : Locus Solus

Scénario : Armelle Le Minor

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

L'auteur de BD emblématique du Pays bigouden, à la pointe bretonne, ne s'est pas contenté de dessiner les gens de mer. En plus des pêcheurs, marins de tous poils et paysages d'océan, Bruno Le Floc'h fut un infatigable croqueur de la mode locale, d'une immense richesse. La réédition cet automne du recueil de nouvelles Au bord du monde, chez Locus Solus, est l'occasion de plonger dans ce livre édité il y a huit ans...

C'est un petit livret de mode en forme d'hommage, posthume à son époux aujourd'hui disparu, Bruno Le Floc'h. Dans ce livre au format original et à la beauté habituelle des œuvres de l'auteur bigouden, sa veuve, Armelle Le Minor, accompagnée de Brieg Haslé Le Gall, président de l'association des amis de Bruno Le Floc'h, montre à quel point son époux était un infatigable transcripteur de son pays. Celui de Pont-l'Abbé, terre de paysans et de pêcheurs du Sud-Finistère.


Bruno Le Floc'h était un infatigable transcripteur de sa culture

Bruno Le Floc'h était un infatigable transcripteur de sa culture
© Locus Solus, éditions 2021

Car oui, la mode a de l'importance depuis belle lurette dans ce coin de Bretagne aussi rude qu'attachant. On retrouve d'ailleurs dans cette ouvrage les différents travaux de l'auteur pour les expositions du Musée bigouden, en particulier dans les beaux yeux et les formes émouvantes de Perdrix, l'héroïne d'Un après-midi d'été et Trois éclats blancs, la crème de l'oeuvre d'un auteur bien trop tôt disparu.

Au fil de plusieurs entretiens dans différents médias de bande dessinée, il s'est confié sur sa pratique, sa curiosité, son intérêt sans limite pour son terroir. Costumes traditionnels bretons brodés, arrivée du Formica, coiffes féminines, tapisserie brodée pour le buffet d'orgue de Notre-Dame-des-Carmes, toujours à Pont-l'Abbé... L'oeuvre est dense, délicieusement ponctuée par sept planches sur papier épais avec sept personnages en pied à découper pour voir l'évolution de la mode et échanger les rôles.

Où qu'il soit, Bruno Le Floc'h ne cessera de nous étonner. Celle qui partageait sa vie, Armelle Le Minor, contribue grandement à continuer de faire vivre son esprit et son âme d'artiste. Au bord du monde, mais jamais très loin.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants