ZOO

Solitude d'un autre genre (Octobre 2018)

couverture de l'album Solitude d'un autre genre

Éditeur : Pika

Scénario : Kabi NagataDessin : Kabi Nagata

Collection : Graphic

Genres : Documentaire BD

Prix : 18.00€

ma collection
mes souhaits
mes lectures

Mise à nu

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

3.0

Kabi Nagata est malheureuse. Dépressive, souffrant de troubles alimentaires et de manque de confiance en elle, la jeune femme enchaîne les petits boulots jusqu’à retourner vivre chez ses parents. Et si pour être heureuse il lui suffisait de connaître l’amour, cette extase dont tout le monde parle ? Une autobiographie sans détour ni artifice.

Kabi Nagata est une jeune femme dévastée. Depuis qu’elle a quitté le lycée, elle enchaîne les petits boulots et les épisodes dépressifs. Alors qu’elle est au plus mal, elle essaye de rendre ses parents fiers et de mener une « vie normale ». Lors d’un entretien d’embauche, on lui demande ce qui la passionne véritablement. Elle hésite, tremble et finit par dire : « j’aime dessiner des mangas ». Commence alors un long périple vers l’affirmation de soi, entrecoupé d’expériences déroutantes, de rechutes, de larmes mais aussi de petits moments de bonheur.

Solitude d’un autre genre est une histoire dure. Kabi Nagata parle du passage à l’âge adulte, de la difficulté de quitter l’enfance, de perdre petit à petit son identité et le goût de la vie. Les thèmes abordés sont difficiles : dépression, anorexie, pulsions suicidaires. Kabi Nagata nous laisse découvrir sa souffrance la plus intime. Elle parle sans tabou de ses désirs et besoins d’affection ; le rapport au sexe et au corps devenant une condition pour prendre soin de soi.

Solitude d'un autre genre

Solitude d'un autre genre
© Pika Graphic, 2022

Le dessin aux traits fins, nervuré et hachuré, est réhaussé par des touches de couleurs rose fluo. Parfois un peu fouillis, les graphismes ont le charme des petits gribouillis pattes de mouche des marges de cahier. Le trait semble aussi introverti et hésitant que son autrice.

Solitude d’un autre genre est une autobiographie écorchée, autopsie douloureuse d’une jeunesse japonaise désemparée. Un témoignage nécessaire.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants