ZOO

Peau de Mille Bêtes (Mars 2019)

couverture de l'album Peau de Mille Bêtes

Éditeur : Delcourt

Scénario : Stéphane FertDessin : Stéphane Fert

Genres : Aventure

Public : À partir de 16 ans

Prix : 18.95€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Après une adaptation d'une légende arthurienne, Stéphane Fert s'attaque ici au conte Peau-de-mille-bêtes, version du Peau d’Âne de Perrault par les frères Grimm et en offre une réécriture libre, envoûtante et féministe. Une véritable réussite.

Lou, un jeune prince à la recherche de la princesse dont il est tombé amoureux, rencontre Margot, une sorc...pardon, une fée, qui va lui conter l'histoire et la malédiction de la jeune fille Ronces, qui ne sont pas sans rappeler celles de Peau-de-mille-bêtes. Lou mettra alors tout en œuvre pour déjouer cette malédiction et libérer celle qu'il aime.

D'abord mise en garde contre l'inceste, ce conte raconte aussi l'adolescence d'une jeune fille et sa sortie du complexe d'Œdipe, mais Stéphane Fret y ajoute tant d'autres sujets qu'il est difficile de tous les lister (l'amour, le genre ou l'identité, entre autres). Il nous offre ici une relecture intelligente et moderne de cette fable dont il détourne les codes pour mieux tourner en dérision ses archétypes avec un prince fluet et sensible et la princesse croqueuse d'hommes. L'auteur fait preuve d'une grande maîtrise narrative : avec des dialogues piquants et teintés d'humour, il nous livre un message fort, féministe et optimiste malgré la noirceur du conte et de son univers.

Stéphane Fert réussit à créer un univers graphique magnifique, dense, sombre et onirique. Il offre une galerie de personnages, humains, animaux ou fantastiques, d'une grande originalité et extrêmement bien travaillés. La mise en page joue constamment avec le format des cases, aux contours flous ou bien définis, comme si le récit était en perpétuelle évolution, à la recherche d'une stabilité, à l'instar des personnages qui se cherchent et n'ont de cesse de changer d'apparence.

Peau de Mille Bêtes est une vraie réussite tant visuelle que scénaristique qui offre un message fort à travers une relecture résolument moderne, féministe et intelligente du conte. On referme cet album envoûté.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants