ZOO

Macronarchie (Mai 2019)

couverture de l'album Macronarchie

Éditeur : Glénat BD

Scénario : Renaud DélyDessin : Thibault Soulcié

Collection : Humour

Genres : Documentaire BD, Humour

Public : Tout public

Prix : 11.50€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.0

Dessin

3.5

Tordant, moqueur, dévastateur même, Macronarchie, en marche forcée revient sur la première année de mandat du président Macron, et le moins qu’on puisse dire c’est que le principal intéressé en prend pour son grade !

Accession au pouvoir, passage de flambeau avec Hollande, relation avec Trump, Poutine et Merkel, politique européenne et internationale, sa femme, son gouvernement ou encore sa communication d’un nouveau genre, l’ouvrage Macronarchie, en marche forcée retrace avec un humour des plus caustiques les grands moments de la première année de mandat du président Macron.

Qualifié de Jupiter, de sauveur, de nouveau roi soleil versaillais, de président des élites, Emmanuel Macron reste, par son profil atypique, un mystère dans le paysage politique français. Pour faire rire, l’ouvrage s’appuie sur toutes les polémiques et controverses qui ont marqué sa première année de quinquennat, comme l’affaire Benalla ou la crise des gilets jaunes, mais également sur la personnalité du président (énarque hyperactif imbu de sa personne et à l’ambition démesurée).

La satire sert habilement la critique d’un système politique égocentré, peuplé de politiciens aux dents longues et prêts à tous les coups bas. Petites phrases assassines, mauvaise foi… On rentre dans un univers impitoyable à la Dallas dans lequel le propos est souvent cruel mais presque toujours drôle.

On plonge à pieds joints et avec plaisir dans la caricature, grâce aussi au dessin : le président est souvent représenté comme un requin aux dents acérés, excité comme une puce, les yeux exorbités. Le trait pousse la caricature à son maximum, avec des couleurs un brin criardes. Donnant les temps forts de cette première année, chaque chapitre s’ouvre sur un petit texte à l’humour sympathique assorti d’un dessin original. Celui représentant Macron et Benalla grimés en personnages du film Orange Mécanique, s’avère particulièrement réussi.

Avec Macronarchie, en marche forcée, Dély et Soulcié signent une satire politique piquante qui ne manque pas de culot !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants