ZOO

Georges Orwell (Juin 2019)

couverture de l'album Georges Orwell

Éditeur : Dargaud

Scénario : Pierre ChristinDessin : Sébastien Verdier

Genres : Récit de vie

Public : Tout public

Prix : 19.99€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Né en Inde en 1903 et décédé à Londres en 1950, Eric Blair, plus connu sous son nom de plume George Orwell, a laissé son empreinte dans la littérature mondiale à travers deux livres incontournables : La ferme des animaux et, surtout, le visionnaire et cauchemardesque 1984 très vite devenu LA référence en matière de romans futuristes. Pour sa première biographie en bande dessinée, Pierre Christin a trouvé en Sébastien Verdier le partenaire graphique idéal.

Il n’y a pas lieu de craindre que Pierre Christin se soit mis dans la peau du célèbre oncle Paul pour nous conter sur le mode « long métrage » la vie d’Orwell. Son récit, parsemé de longues ellipses, insiste sur les aspects les plus marquants de son parcours, depuis l’enfance d’Orwell jusqu’à sa mort prématurée. Il égrène la période de galère dans les asiles de nuit londoniens qui va forger sa carrière de journaliste et d’écrivain, l’engagement politique qui le conduira au cœur de la guerre civile espagnole parmi les combattants des brigades internationales, les désillusions quant à l’idéal communiste mis à mal par l’attitude de Staline face à Franco, puis face à Hitler lors du pacte germano-soviétique.

Pour l’ancien journaliste que fut Christin, il est évident que George Orwell est un modèle dont le parcours n’a pu que susciter l’admiration. Et, à la lueur de l’évolution du monde, de mesurer à quel point sa vision du futur était on ne peut plus prémonitoire. Avec la technologie moderne, aujourd’hui Big Brother se niche partout.

La précision et la rigueur du dessin de Sébastien Verdier est époustouflante dans la composition de ses planches, ne lésinant jamais sur les détails pour planter un décor crédible et trouver les bonnes postures, les bonnes expressions à ses différents personnages. Son style, fortement inspiré par Jean Giraud, est une révélation et la très belle maquette de cet album, une réussite.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants