ZOO

Jolis sauvages

couverture de l'album Jolis sauvages

Éditeur : Steinkis

Scénario : Desportes LiseDessin : Desportes Lise

Genres : Documentaire BD, Récit de vie

Public : À partir de 16 ans

Prix : 16.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

5.0

Dessin

3.5

Lise Desportes a tenté l’instruction en famille avec ses deux enfants et partage en images cette expérience, parfois éprouvante mais tellement enrichissante, avec simplicité, franchise et transparence...

En 2016, Lise vit en banlieue parisienne avec son compagnon Joël et leurs deux enfants, Ella et Léon qui entre en maternelle. Alors qu’ils n’avaient jusque-là jamais remis en cause le modèle de l’école traditionnelle, Lise et Joël découvrent l’instruction en famille et s’aperçoivent très vite que cette forme d’apprentissage libre colle tout à fait à leurs valeurs. C’est décidé, ils vont se lancer !

Commence alors une nouvelle vie, entièrement dédiée à ce projet : lectures et recherches sur le sujet, déménagement dans la foulée, changement de rythme de travail, organisation de l’emploi du temps quotidien de chacun, rencontres avec d’autres familles engagées dans le « unschooling »... Les changements sont nombreux et le bouleversement profond. Et si Lise et Joël restent convaincus de leur démarche, ils se heurtent aussi à un tas de difficultés : gros travaux immobiliers, budget serré, fatigue, doutes et questionnements font parfois flancher leur bel enthousiasme... Heureusement, le découragement ne dure jamais longtemps !

Avec ses Jolis sauvages, Lise Desportes livre son témoignage de maman qui essaie de construire le meilleur chemin pour ses enfants : pas évident quand on nage à contre-courant... Ce journal de bord dessiné raconte les bons comme les mauvais côtés d’un choix de vie en marge de la société. Les avis et « bons » conseils des gens, rapidement usants, le disputent à l’épanouissement et au bonheur du temps partagé ensemble. Leurs aventures sont entrecoupées de portraits d’autres familles aussi sorties du système scolaire classique.

Et quel que notre avis sur la question, le propos invite à la réflexion sans jamais juger ni imposer sa pensée. Écueil évité pour cet album terriblement intéressant… Alors, l’IEF, on commence quand ?

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants