ZOO

La maison de la plage

couverture de l'album La maison de la plage

Éditeur : Marabout

Scénario : Séverine VidalDessin : Victor L. Pinel

Collection : Marabulles

Genres : Récit de vie

Public : À partir de 16 ans

Prix : 17.95€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.5

Dessin

3.0

Cet été doit être le dernier dans la maison familiale du bord de mer : le goût de l’écume se teinte d’amertume… Et si la maison de la plage n’avait pas dévoilé ses secrets ? Ce roman graphique captivant s’avère le compagnon de lecture idéal pour cet été !

La maison de la plage, c’est celle où se retrouvent les cousines Julie et Coline, à l’aube de l’été 2018. Elles y sont rejointes par leurs frère, oncles et parents. Tous sont heureux de se réunir autour des barbecues bavards dans le jardin, des châteaux de sable à défendre des assauts des vagues et des glaces fondant trop vite sous le soleil de Juillet. Mais les plaisirs simples sont cette fois assombris : l’oncle Albert souhaite vendre, plongeant le reste de la famille dans une incompréhension mêlée de colère et de tristesse.

Julie, alors enceinte de son compagnon tragiquement disparu dans un accident, vit particulièrement mal cette décision, elle qui a plus que jamais besoin de repères... Cet été particulier sera au moins l’occasion de lever le voile sur le mystère de la chambre jaune, qu’il a toujours fallu, sur ordre de la grand-mère, conserver en l’état sans que personne n’ait jamais su pourquoi.

Séverine Vidal livre un récit au ton intimiste d’une parfaite justesse, Victor L. Pinel lui donne corps avec finesse. La révélation finale s’avère un peu décevante, mais c’est là le seul élément à reprocher à cet album sensible et touchant.

De ce triple récit estival sur fond de secrets enfouis et de célébration de vie, on retient d’abord l’atmosphère chaleureuse, un peu paresseuse et parfois houleuse des vacances en famille. Car on a tous nos « maisons de la plage », ces lieux chargés de souvenirs qui nous ont vu rire et grandir par intermittence durant les vacances... On est en tout cas ravis de découvrir celle-ci !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants