ZOO

Le pigeon DOIT aller à l’école ! (Août 2019)

couverture de l'album Le pigeon DOIT aller à l’école !

Éditeur : Kaléidoscope

Scénario : Mo WillemsDessin : Mo Willems

Genres : Humour, Récit de vie

Public : De 3 à 5 ans

Prix : 13.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.0

Dessin

4.5

Comme beaucoup, le pigeon n’est pas très motivé par sa première rentrée.… Mais tous les prétextes du monde n’y feront rien, ce drôle d’élève à plumes ne pourra pas l’esquiver ! Un petit album léger pour aborder l’entrée à l’école sans stresser.

C’est déjà l’heure de la rentrée, pour les enfants mais aussi pour les pigeons pas contents. Mais pourquoi diable faut-il aller à l’école ? Après tout, le pigeon sait déjà tout : sa tête pourrait éclater à force d’en apprendre trop ! Et quelle plaie de se lever tôt ! Si seulement il pouvait redevenir un tout petit pigeonneau...

Le pigeon peste et proteste, s’indigne et s’offusque, invente un tas de mauvaises raisons pour ne pas aller à l’école… pour finalement s’avouer d’une petite voix qu’il a très peur de l’inconnu. Mais il trouve à la dernière minute une motivation bien inattendue : tout compte fait, il est vraiment pressé de faire sa rentrée !

Mo Willems a travaillé pour de nombreuses séries télévisées avant d’être le créateur du pigeon : cela se traduit fortement dans son trait, qui voit s’animer avec une grande vivacité ce volubile volatile. L’auteur réalise ici un petit album au dessin enjoué et ton guilleret, qui résonne parfaitement avec l’actualité de milliers de petits écoliers. Pas facile d’aborder pour la première fois l’école avec enthousiasme et sérénité !

Les questionnements de ce drôle d’anti-héros râleur dédramatisent complètement cet évènement toujours angoissant et permettent de mettre des mots rigolos sur les peurs et les émotions contradictoires.

La chute, bien qu’abrupte, est comme il se doit heureuse et invite à se concentrer sur le bon côté des choses. Le lecteur pourra alors à son tour réfléchir et discuter des avantages de la rentrée. Et ainsi verbaliser pour mieux se tranquilliser…

Alors haut les cœurs et bonne rentrée !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants