ZOO

La vie hantée d'Anya (Août 2019)

couverture de l'album La vie hantée d'Anya

Éditeur : Rue de Sèvres

Scénario : Vera BrosgolDessin : Vera Brosgol

Genres : Aventure, Fantastique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 16.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Après Un été d’enfer, Rue de Sèvres réédite le premier roman graphique de Vera Brosgol, qui lui valut un Eisner Award : l’envoûtant La vie hantée d’Anya, sorti une première fois en France en 2013 chez Altercomics sous le titre Le fantôme d’Anya.

D’origine russe, Anya vit au Etats-Unis avec sa mère et son frère. Mal dans sa peau, l’adolescente ne rêve que d’une chose : être acceptée de tous ses camarades. Un jour, en rentrant chez elle, Anya tombe au fond d’un puits et fait la connaissance du fantôme Emily, une jeune fille de son âge morte voilà plus de cent ans. Commence alors entre elles une amitié utile mais aussi bien dangereuse. Anya est alors loin d’imaginer la vérité sur sa nouvelle amie. Qui est-elle vraiment et que veut-elle ?

L’autrice livre un récit intelligent et touchant sur l’adolescence. Elle dresse le portrait d’une jeune fille complexée en mal d’intégration auquel vient se mêler une histoire fantastique des plus angoissantes. Vera Brosgol parvient à retranscrire avec justesse ce qui se passe dans la tête d’une adolescente, où se bousculent la confiance en soi, la famille, les premières amours, l’importance du regard des autres, la solitude, les amis rêvés ou imaginaires... La dimension fantastique qui apparaît au fil du récit, lui sert de dynamique tout en le faisant basculer dans une autre dimension. Les nombreux rebondissements tiennent le lecteur en haleine jusqu’à la toute dernière page de La vie hantée d’Anya.

Même sur fond de fantôme, le trait expressif de Vera Brosgol donne vie à des personnages tout en rondeurs soulignés par des décors épurés. Les tons bleu-gris créent l’ambiance adéquate pour ce récit d’adolescence qui bascule petit à petit dans le fantastique.

Porté par de très belles illustrations modernes et touchantes, La vie hantée d’Anya est un petit thriller fantastique bien ficelé et haletant à dévorer dès 12 ans.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants