ZOO

Sombres citrouilles (Octobre 2019)

couverture de l'album Sombres citrouilles

Éditeur : Rue de Sèvres

Scénario : Malika FerdjoukhDessin : Nicolas Pitz

Genres : Aventure

Public : De 9 à 15 ans

Prix : 16.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

0.0

Dessin

0.0

Autrice essentielle de la littérature jeunesse, Malika Ferdjoukh s’est aussi lancée dans la bande dessinée en adaptant certaines de ses œuvres. Voici celle de l’incontournable Sombres Citrouilles !

Depuis plus de 30 ans, Malika Ferdjoukh fait rêver les jeunes lecteurs avec des histoires inventives, fortes et qui ne les ménagent pas. La vie dans toutes ses nuances, de ses grandes joies aux grandes douleurs, sans faux semblants et avec humour. Toutes ces bonnes raisons rendent accro à ces livres les jeunes comme les moins jeunes ! Il y a quelques années, Ferdjoukh a eu la bonne idée de se mettre à adapter certains de ses titres en bande dessinée.

Après Les Quatre Sœurs, pas à la hauteur de l’original, et le très réussi La Bobine d’Alfred, c’est au tour du remarquable polar Sombres Citrouilles. Immense succès qui a eu le prix Sorcières 2000, ce thriller familial nous embarque dans les secrets d’une famille bourgeoise de la campagne française un soir d’Halloween…

Champagne !

« La nuit promet d’être belle, car voici qu’au fond du ciel, apparait la lune rousse ». Tous les ans, le 31 octobre, les trois générations de Coudrier se retrouvent à la Collinière, grande maison familiale à la campagne, pour fêter l’anniversaire du grandpère et patriarche de la famille. Mais alors que les enfants vont chercher des citrouilles dans le potager, ils cueillent… un cadavre. Par réflexe et refusant de gâcher la fête, Hermès, 13 ans, propose de cacher le corps. Il a reconnu l’homme : c’est celui même qu’il a surpris en train de tenter de faire chanter son grand-père le matin même. Hermès, Madeleine (15 ans), les jumelles Annette et Violette (10 ans) et Colin (six-ans), mènent alors l’enquête. Trois tueurs possibles se profilent et tandis qu’ils avancent dans leurs recherches, les révélations sordides sur leur famille « si parfaite » s’enchaînent.

On retrouve avec plaisir l’ambiance pesante du roman et le trait vif de Pitz dynamise la BD, vraiment réussie. Les tonalités automnales, saison oblige, rebutent un peu au début, mais on oublie vite, pris par le scénario. Les secrets et les découvertes comme le poids de la situation sur les épaules des enfants ; tout y est ! Ce one-shot est une bonne manière de découvrir cette fabuleuse histoire, classique de la collection Médium des éditions l’école des loisirs (pour les 11-13 ans). Même si la version roman reste tout de même inégalable...

Article publié dans le magazine Zoo n°74 (Novembre-Décembre)

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants