ZOO

Vie et mort de Toyo Harada

couverture de l'album Vie et mort de Toyo Harada

Éditeur : Bliss

Scénario : Joshua DysartDessin : Cafu

Collection : Valiant

Genres : Aventure

Public : À partir de 12 ans

Prix : 23.00€

  • ZOO
    note Zoo4.0

    Scénario

    0.0

    Dessin

    0.0
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album Vie et mort de Toyo Harada

Après avoir survécu à Hiroshima, la bombe même qui, en explosant, a activé ses incroyables pouvoirs psychiques, Toyo Harada s’est juré d’empêcher l’humanité de entre-tuer à nouveau. Toute sa vie serait dédiée à la réalisation de son utopie… quel qu’en soit le prix.

Se servant de ses pouvoirs pour devenir l’un des hommes les plus riches et influents du monde, il créé en secret la Fondation Harbinger, où il recrute des psiotiques, des êtres comme lui dotés de pouvoirs, pour agrandir les rangs de son armée privée. Mais depuis, son empire s’est effondré et l’existence des psiotiques et de la Fondation ont été révélés au monde. Poussé à réaliser son plan au grand jour, il conquiert une partie de la Somalie, y installe sa nouvelle Fondation et offre aux pays du tiers-monde qui acceptent de le soutenir, des technologies encore jamais vues. L’équilibre géopolitique du monde est bouleversé, et un...

Lire le synopsis

La critique ZOO sur l'album Vie et mort de Toyo Harada

Clap de fin pour un des meilleurs vilains de comics de super-héros, Toyo Harada. Le plus grand des « psiotiques » voit ses plans pour la paix mondiale arriver à leur conclusion. Le totalitaire charismatique triomphera-t-il ?

En mars 2012, le retour des personnages Valiant se faisait autour de quatre titres historiques dont Harbinger. Ces séries font notamment découvrir à une nouvelle génération le grand Toyo Harada. Ce riche homme d’affaires, aux pouvoirs psychiques immenses, dirige un groupe mondial centré sur ses semblables.

Le scénariste Joshua Dysart se servira de la prestance d’un personnage ambivalent pour développer tout un pan cohérent de l’univers Valiant avec Harbinger Renegade et Imperium. Leader manipulateur, faisant peu de cas des libertés individuelles, Harada défend pourtant des objectifs égalitaires respectables. Mais broie sur son passage tous ceux qu’il estime gênants.

Si méchant que ça ?

Vie et mort de Toyo Harada prend la suite d’Imperium. Le très puissant psiotique y a conquis un territoire autonome en Afrique, qu’il doit défendre contre de nombreux pays et un ennemi intérieur redoutable. Le scénario nous entraîne dans un conflit géopolitique ouvert couplé à des pérégrinations à l’intérieur d’un psychisme hors norme. On appréciera de trouver de vraies interrogations politiques traitées avec sérieux et nuance.

Déjà au dessin sur Imperium, le solide artiste Cafu a convaincu le scénariste Joshua Dysart de le laisser l’accompagner sur ce dernier chapitre lors de leur rencontre en France. Aux commandes des flash-back, on retrouve de nombreux dessinateurs efficaces, habituels de l’éditeur. Superbe conclusion, qui offre une fin haute en couleur à Harada. Et permet d’offrir un nouveau contexte dans lequel les différentes séries Valiant pourront s’épanouir à l’avenir…

Article publié dans le magazine Zoo n°74 (Novembre-Décembre)

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants