ZOO

Un homme qui passe (Mars 2020)

couverture de l'album Un homme qui passe

Éditeur : Dupuis

Scénario : Denis LapièreDessin : Dany

Genres : Récit de vie

Public : À partir de 16 ans

Prix : 16.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

2.5

Dessin

3.0

Un soir de violente tempête sur l’île de Chausey, le célèbre photographe Paul Berthier est sur le point de mettre fin à ses jours. Armé d’un pistolet, il se dirige vers la plage mais au moment d’appuyer sur la détente, une fusée éclairante est tirée d’un voilier en détresse. N’écoutant que son courage, il saute dans son bateau afin de lui porter secours. Un scénario de Denis Lapière taillé sur mesure pour Dany qui revient au dessin réaliste qui lui avait si bien réussi pour Histoire sans héros et sa suite, Vingt ans après.

Alors que le voilier est sur le point de s’abîmer sur un récif, Paul parvient à arracher Kristen, seule à bord, d’un naufrage inévitable. Il recueille la jeune femme dans sa modeste maison. À mesure qu’ils échangent pour faire connaissance, on comprend très vite qu’elle n’est pas arrivée chez lui par hasard. Paul a même déjà croisé Kristen chez son éditeur pour lequel il prépare un livre de photos différent de tous les autres photo-reportages déjà publiés. Sur les murs de sa résidence sont épinglées moult clichés de femmes avec lesquelles Paul a entretenu des relations amoureuses.

À la lueur de la bibliographie de Dany, qui s’est également investi dans l’écriture de cette histoire, le lecteur fera vite fait le parallèle entre ce photographe vieillissant et l’auteur de BD qui n’a jamais cessé tout au long de sa carrière, de célébrer la femme dans toute sa beauté plastique, mais aussi l’amour sans tabou. Le portrait de ce Don Juan invétéré s’inscrit cependant sur des relations librement consenties entre hommes et femmes. Alors, misogyne Dany ? Sûrement pas ! Mais peut-être un peu macho quand même ? Le débat est ouvert !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants